11/29/2013

Il est 2h30 am et je ne dors pas. En fait, je ne dormais pas non , minuit et 1h15 am. Monstre#3 fait de la fièvre, résultat d'un vilain rhume doublé de l'arrivée de quatres jolies quenotes.

Entre le tempra, le motrin, le thermomètre, l'eau froide, le sein, la débarbouillette froide et la partie de bras musicales, notre petit écureuil en sucre n'en mène pas large.

Sachant que les deux grands ronflent allègrement, la journée risque fort d'être pénible pour les ParentsMonstres!

Évidemment, c'est un peu frustrant d'être là, sur le divant du salon, aux petites heures du matin avec un bébé malade. Par chance, mon bébé malade a enfin trouvé sa position pour dormir...
Malheureusement, la fameuse position est celle qui implique que mon cou soit tordu à un angle digne des contorsions acrobatiques du Cirque du soleil!

Bref, le confort total.

Déjà novembre tire à sa fin et Monstre#1 aura huit ans. Difficile de le voir si grand! Puis Monstre#3 aura un an, un an déjà... Le temps passe tellement vite, l'époque est déjà révolue où tous les maux se soignaient par la tété!

Pour ma part j'ai lâché prise; je n'aurai pas autant de tricots à offrir que je l'aurais souhaité.

Le lutin est fini, ne reste que les princesses à décorées et je ferai quelques ninjas si j'ai le temps.


Je crois que c'est un sacrifice nécessaire puisque je suis loin d'en avoir terminé avec les pouliches de Monstre#2! Idem pour les bonhommes de neige... 

Comme mes nuits sont courtes et que je passe mes soirées avec mon petit incubateur de microbes, je n'ai pas le choix, même si je me mets toujours en tête d'en faire plus.

Il me reste encore trois pouliches à assemblées, ensuite il me faudra toutes les décorées.

Je.suis toujours suprise au moment de voir une peluche prendre forme; j'ai presque toujours l'impression que ce sera affreux, mais.une fois assemblée, la peluche me séduit.


Ce sera encore plus flagrant une fois que les derniers fils auront disparus et que les derniers détails aient été ajoutés, comme les ailes de Rainbow Dash, ou le chapeau d'Apple Jack.


Je trimme quand même dur pour assembler tout ça à côté de mon petit monstre malade! N'empêche qu'avec tout ça j'ai quand même décidé que les vêtements de poupées seraient relégués au rôle de cadeau de vête... pas trop le choix si je veux survivre et garder l'usage de mes mains!

Il aurait probablement été plus sage de prendre la même décision au sujet d'une pouliche ou deux, mais avec un peu de chance la semaine sera plus calme, les nuits plus reposantes et mes soirées plus libres... Et je vous écrit tout ça assise dans mon lit à côté de mon petit monstre malade pour une autre soirée à jouer les matelas pour la pauvre petite bestiole enrhumée!

Vivement le 26 décembre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire