9/02/2013

Si près du but…

Oui, je parle bien de la fameuse pouliche de Monstre#2! Ce projet interminable tire enfin à sa fin! 


Fidèle à mon habitude, j’ai modifié quelque peu le patron. Il faut dire que si je trouvais le résultat satisfaisant après avoir terminé de crocheter la couette du devant, lorsque j’ai terminé celle qui devait être la crinière, je n’étais pas du tout contente. Finalement, j’ai décidé d’improviser la crinière et d’utiliser le morceau que je venais de terminé comme queue.


Et là, j’étais vraiment contente! 

Ça m’arrive encore souvent, lorsque j’entreprends un projet « peluche », de ne pas être convaincu que le résultat sera beau. Je termine la tête et je me dis que ça a vraiment l’air de n’importe quoi, j’achève le corps et je ne comprends pas trop comment le tout va s’assembler… En fait, jusqu’au moment de coudre la crinière je ne trouvais même pas que la peluche avait l’allure d’une pouliche!

Mais là, je suis convaincue, et je suis vraiment contente!

Maintenant, le défi sera de lui faire un visage sympathique. L’exercice implique donc du feutre et un fusil à colle, ce qui promet beaucoup d’excitation. Comme je n’ai pas pensé acheter le matériel nécessaire en fin de semaine, je me suis rabattue sur le stock de bricolage des enfants.

J’étais donc limitée sur les couleurs, mais comme je n’avais besoin que de noir, de blanc et de bleu pâle…


Et comme je n’ai pas trouvé de bleu pâle, j’ai décidé d’y aller avec le blanc.


Je crois que le réel défi sera de lui broder des cils comme sur le patron... et que la colle survive à tout l’amour que « Princesse » la pouliche licorne recevra pendant sa vie!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire