9/27/2013

L’étape difficile…

Mine de rien, j’ai terminé de crocheter les sirènes de Monstre#3 et Monstre#2 et il ne me reste plus qu’à les décorer. C’est ce que j’appelle l’étape difficile parce que c’est vraiment pénible, pour moi, de faire des cheveux de poupées.


Pourtant, j’ai essayé plusieurs méthodes et je croyais bien trouvé une façon moins laborieuse, mais non… je n’aime tout simplement pas l’effet des cheveux cousu qui doivent tenir en place sous peine de dévoiler un crâne de poupée. 

Petit fait cocasse; les deux sirènes sont loin d’être identique alors que j’ai vraiment fait très attention pour suivre le patron comme il faut. Disons que si j’ai été pressée par moment j’ai pu faire quelques oublis, mais sommes toute je suis quand même contente.

Il faut dire que ce que j’aime bien  des peluche artisanale c’est justement cette effet unique à chacune. Je suis peut-être énormément un peu quétaine, mais je crois qu’on oublie trop souvent que différence ne veut pas toujours dire qu’il y a un écart de valeur entre deux choses… 


C’est vrai, la poupée de Monstre#2 n’a toujours pas ses bras… en fait, ils sont fait, mais je n’ai pas encore pris le temps de les coudre. Bref, tout ça pour dire que les deux sirènes seront bientôt prête à être cachées en prévision de Noël! Victoire personnelle ici; Monstre#2 n’a toujours pas vu que je crochetais une sirène format «petite sœur » pour elle!

C’est tout un exploit, surtout considérant qu’elle est dans un ziplock en dessous de la couverture que je n’ai toujours pas terminée. 


Petite parenthèse avant d’aller dormir, PapaMonstre m’a offert un adorable cadeau pour notre anniversaire de mariage…


C’est vraiment le genre d’attention qui montre à quel point PapaMonstre me connait bien! C’est aussi tout à son honneur de s’être rappelé que notre anniversaire de mariage était aujourd’hui parce que moi j’avais complètement oublié!

Le plus honteux c'est que c'est même moi qui l'avait inscrit au calendrier!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire