9/30/2013

Je pensais que l’hiver s’en venait…

Les dernières semaines n’ont pas été très clémentes côté température, on sentait bien que l’hiver s’en vient! Puis cette semaine nous avons un redoux, l’été des indiens comme on dit, et on ne sait plus du tout comment s’habiller pour faire des activités. C’était le cas en fin de semaine avec notre sortie annuelle « aux pommes ». L’année dernières on gelait avec nos gros chandails de laine et nos mitaines, cette année on aurait pu y aller en culottes courtes et on aurait probablement eu chaud quand même.

Vous devinerez donc que les conditions n’étaient pas propices pour un « shooting » photo en bonne et due forme avec les chapeaux pommes… Monstre#2 s’est quand même sacrifiée pour la cause, par chance qu’elle adore se faire prendre en photo, mais je n’ai pas eu le cœur d’imposer la chose à Monstre#3.


Toujours en lien avec la température estivale, je dois admettre que je ne travaille pas beaucoup sur la couverture de Monstre#2. Il faut dire qu’elle est de plus en plus imposante et qu’il fait réellement chaud à crocheter tout en étant enfouie en dessous.


Ceci dit, c’est une bonne nouvelle pour les tricots clandestins puisqu’ils deviennent très intéressants pour faire une pause de couverture. J’ai donc complété le maillot de la sirène de Monstre#2, maintenant c’est vrai qu’il ne me reste plus qu’à lui faire un visage et des cheveux.


Le plus amusant dans tout ça, c’est que Monstre#2 ignore toujours qu’elle recevra cette sirène. Je ne suis pas peu fière d’avoir réussi à lui cacher la chose jusqu’à présent. Par contre, elle commence sérieusement à s’interroger sur le projet dont l’assemblage sera surement cauchemardesque… mais je n’en suis pas à l’assemblage, il me reste encore beaucoup de pièce à tricoter et à crocheter avant d’en arriver là… ah ce qu’on fait pour l’amour de nos enfants!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire