8/25/2013

C’est don ben gros s’t’affaire là!?!

Cette licorne sera énorme! J’achève présentement de tricoter le corps de la peluche et, franchement, si c’était à refaire je porterais une plus grande attention à la taille finale de la chose avant de m’embarquer dans un tel projet. Mais bon, rendue au point où j’en suis rendue, je vais aller jusqu’au bout du projet. 


Malheureusement, un imprévu informatique m’aura bouffé toute ma fin de semaine et je n’aurai donc pas avancé autant que prévu. La bonne nouvelle c’est que j’ai heureusement pu récupérer toutes mes données et, au passage, réparer le portable de PapaMonstre que nous avions condamné comme cause perdue depuis plus d’un an. Comme quoi parfois le fait de poser nos questions aux bonnes personnes peut faire toute la différence!

Bref, fin de la parenthèse technologique et retour à nos moutons (ohhhhh, voyez ce que je viens de faire ici?? Tricot et moutons…!), mon prochain projet fibreux s’est profilé sournoisement avec la date tardive du baptême de Monstre#3.

Et oui, PapaMonstre a finalement obtenu une date pour l’évènement et comme ce sera cet automne, la princesse aura besoin de quelque chose pour la tenir bien au chaud. Vu ma forte tendance à surestimer la quantité de fil requise pour un projet, j’ai déjà tout le matériell nécessaire pour ce que j’ai en tête… À suivre!

D’ailleurs, de peur de ne jamais avoir l’occasion de faire de belles photos de la robe Monstre#3, nous avons profité de la belle température d’hier pour faire un petit « shooting » au parc.


Sachant qu’elle ne les porterait pas pour l’évènement, je n’ai pas pris la peine de lui mettre les petites décorations de pied, mais je dois dire que je trouve le bandeau tout-à-fait spectaculaire! La robe n’est pas mal non plus, mais j’ai la chance d’avoir un bébé qui sourit presque toujours, ce qui rend très facile l’obtention de bonnes photos!


L’autre élément qui contribue énormément à l’obtention de belles photos lorsque le sujet est un petit ver grouillant et plein d’entrain, c’est le fameux mode « rafale » de ma caméra numérique. Puis comme je savais précisément le genre de photo qui m’était indispensable, nous n’avons eu besoin que d’une dizaine de minutes pour conclure l’affaire, ce qui a fait le plus grand bonheur de Monstre#3 et de Monstre#2 qui attendait patiemment pour aller jouer dans les jeux du parc. 

Dix minutes, 150 photos. Difficile de ne pas en aimer quelques-unes!


Malgré l’urgence du besoin de quelque chose à mettre par dessus la robe, il y a aussi Monstre#2 qui me réclame un chandail comme celui de sa sœur, et j’ai trouvé ce tricot si agréable en termes de simplicité que j’ai bien hâte de m’y remettre. J’étais bien triste de constater que je ne retrouvais pas de fil rose identique, et comme il ne me reste qu’une balle et demie de ce fil il est vraisemblablement impossible de réussir à faire un chandail format Monstre#2 avec. J’ai donc acheté du fil d’un rose éclatant, mais plus pâle…


Et j’ai déjà peur d’en manquer! Pour une fois que PapaMonstre réussissait à me convaincre de ne pas acheter trop de fil pour un projet…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire