8/31/2013

Une pause

Oui, oui, une pause malgré qu’il ne me reste que la crinière et la queue de la fameuse licorne à faire. Il faut dire qu’avec le choix de laine de Monstre#2, je me suis rendue compte que je serais dans l’obligation d’ajouter une section de crinière à la licorne pour qu’elle n’ait pas l’air de faire de la calvitie… et comme j’ai vraiment hâte que le projet aboutisse, j’avais besoin d’une pause.


Je dois dire que si cette tuque ne m’a pris qu’une heure ou deux à faire, réussir à avoir une photo acceptable de la chose a été une toute autre histoire!


Tout de même, je crois que cette petite tuque touffue est tout-à-fait adorable! Je suis aussi certaine que la petite tête qu’elle couvrira cet hiver sera bien au chaud. J’ai été très surprise par la rapidité avec laquelle j’ai terminé cette tuque, mais il faut avouer qu’elle a été crochetée avec un crochet énorme puisqu’il s’agit d’un fil très épais. 


Ce qui m’a encore plus surprise, c’est que la balle aura été entièrement nécessaire, à quelques centimètres près, pour faire ce chapeau! Moi qui croyais en avoir au moins pour deux chapeaux…


Et malgré tous ses vaillants efforts, je ne crois pas que Monstre#3 pourra s’en sauver… j’ai vraiment trop envie de lui faire une version « fille » de cette tuque ourson!

8/29/2013

Je suis tannée...

C’est déprimant de voir à quel point je mets du temps à essayer de terminer la foutue licorne de Monstre#2. Il faut dire que la chose est énorme et que Monstre#3 me donne du fil à retordre ces temps-ci… poussée dentaire oblige.

Parfois je me demande où est l’intérêt de mettre autant d’effort à faire des peluches pour les enfants alors qu’il serait tellement plus simple d’en acheter au magasin des déjà toutes faits… puis je m’obstine, je fais une peluche et il se produit quelque chose de tellement touchant que ça m’encourage à continuer.


Je crois qu’il n’y a rien qui me touché plus que de me faire arracher un projet même pas terminé, à peine reconnaissable, par Monstre#2. Bon, c’est beaucoup moins attendrissant quand on m’arrache le projet des mains et qu’il n’est pas pratiquement terminé, que je perds un paquet de mailles et que je dois recommencer…


Elle ne voit pas mes erreurs, elle ne voit pas les petits défauts, elle n’a pas honte que ce ne soit pas « une vraie » pouliche; elle est simplement heureuse d’avoir un toutou sur mesure que je peux modifier et faire selon ses critères à elle.

Puis j’y réfléchi et je me dis que les cadeaux fait mains sont les plus beaux parce qu’ils sont réellement fait avec amour, mais le plus beau cadeau que je fais à mes enfants avec mes tricots, outre le vêtement ou le jouets en lui-même, c’est le fait d’être capable de voir plus loin que l’immédiat. 

En effet, je crois que pour bien des enfants cette peluche n’a rien d’intéressant pour le moment… mais Monstre#2 y voit déjà sa nouvelle copine. C’est vraiment ces petits moments de rien du tout qui m’incite à continuer… histoire d’en profiter avant que mes monstres ne soient trop grand pour apprécier mes efforts, et que la honte se mette de la partie.

8/25/2013

C’est don ben gros s’t’affaire là!?!

Cette licorne sera énorme! J’achève présentement de tricoter le corps de la peluche et, franchement, si c’était à refaire je porterais une plus grande attention à la taille finale de la chose avant de m’embarquer dans un tel projet. Mais bon, rendue au point où j’en suis rendue, je vais aller jusqu’au bout du projet. 


Malheureusement, un imprévu informatique m’aura bouffé toute ma fin de semaine et je n’aurai donc pas avancé autant que prévu. La bonne nouvelle c’est que j’ai heureusement pu récupérer toutes mes données et, au passage, réparer le portable de PapaMonstre que nous avions condamné comme cause perdue depuis plus d’un an. Comme quoi parfois le fait de poser nos questions aux bonnes personnes peut faire toute la différence!

Bref, fin de la parenthèse technologique et retour à nos moutons (ohhhhh, voyez ce que je viens de faire ici?? Tricot et moutons…!), mon prochain projet fibreux s’est profilé sournoisement avec la date tardive du baptême de Monstre#3.

Et oui, PapaMonstre a finalement obtenu une date pour l’évènement et comme ce sera cet automne, la princesse aura besoin de quelque chose pour la tenir bien au chaud. Vu ma forte tendance à surestimer la quantité de fil requise pour un projet, j’ai déjà tout le matériell nécessaire pour ce que j’ai en tête… À suivre!

D’ailleurs, de peur de ne jamais avoir l’occasion de faire de belles photos de la robe Monstre#3, nous avons profité de la belle température d’hier pour faire un petit « shooting » au parc.


Sachant qu’elle ne les porterait pas pour l’évènement, je n’ai pas pris la peine de lui mettre les petites décorations de pied, mais je dois dire que je trouve le bandeau tout-à-fait spectaculaire! La robe n’est pas mal non plus, mais j’ai la chance d’avoir un bébé qui sourit presque toujours, ce qui rend très facile l’obtention de bonnes photos!


L’autre élément qui contribue énormément à l’obtention de belles photos lorsque le sujet est un petit ver grouillant et plein d’entrain, c’est le fameux mode « rafale » de ma caméra numérique. Puis comme je savais précisément le genre de photo qui m’était indispensable, nous n’avons eu besoin que d’une dizaine de minutes pour conclure l’affaire, ce qui a fait le plus grand bonheur de Monstre#3 et de Monstre#2 qui attendait patiemment pour aller jouer dans les jeux du parc. 

Dix minutes, 150 photos. Difficile de ne pas en aimer quelques-unes!


Malgré l’urgence du besoin de quelque chose à mettre par dessus la robe, il y a aussi Monstre#2 qui me réclame un chandail comme celui de sa sœur, et j’ai trouvé ce tricot si agréable en termes de simplicité que j’ai bien hâte de m’y remettre. J’étais bien triste de constater que je ne retrouvais pas de fil rose identique, et comme il ne me reste qu’une balle et demie de ce fil il est vraisemblablement impossible de réussir à faire un chandail format Monstre#2 avec. J’ai donc acheté du fil d’un rose éclatant, mais plus pâle…


Et j’ai déjà peur d’en manquer! Pour une fois que PapaMonstre réussissait à me convaincre de ne pas acheter trop de fil pour un projet…

8/22/2013

C'est l'été?

Il fallait bien que je termine le chandail chaud de Monstre#3 pour qu’il se remette à faire trop chaud pour le lui faire porter. Par chance, étant donné notre position géographique, je sais pertinemment qu’il fera éventuellement assez frais pour qu’elle en ait besoin. 

Bref, tout ça pour dire que les photos n’ont pas été prises encore… en fait, ce sont les photos de la robe de baptême que j’aurais dû faire hier, mais prendre de belles photos des monstres est une mission qui requiert l’aide de PapaMonstre et il n’était pas disponible hier. Espérons qu’il fera encore beau en fin de semaine! Je me suis donc lancée dans un nouveau projet, un petit pour me dégourdir les doigts en attendant de me sentir prête à entamer la fameuse pouliche de Monstre#2.


Et oui, pour une fois je vais avoir réellement pris un peu d’avance dans mon tricot de Noël! Pour l’instant je n’en dis pas plus, j’aurai sûrement amplement le temps d’en reparler dans un billet écrit le 23 décembre au soir pendant que j’essaie de terminer ce projet en urgence ultérieur. 

Et avant de me faire lancer des roches, je tiens à préciser que j’ai quand même commencé, hier soir, la fameuse pouliche de Monstre#2.

8/20/2013

Terminé!

Je ne croyais pas avoir le temps de terminer le chandail de Monstre#3 aujourd’hui, mais il faut croire que j’ai gagné en assurance en ce qui concerne l’exercice de reprendre des mailles pour faire des bordures.


Pour le moment je n’ai pas de belles photos de Monstre#3 avec l’ensemble chapeau/chandail, mais avec un peu de chance il fera beau et je pourrai sortir prendre l’air avec les enfants et aussi en profiter pour faire une ou deux photos de l’ensemble. 


Ce n’est peut-être pas apparent sur la photo, mais il semblerait que Monstre#3 ne saisissait pas l’urgence de faire l’essayage d’un gros chandail chaud juste avant de perdre sa couche pour sauter dans le bain…

Je sais, parfois les tricoteuses parents ont de drôles de priorités…

Expérience

Je suis normalement assez satisfaite de mes projets de tricot et de crochet, il faut admettre cependant que normalement j’utilise des patrons fait par des personnes plus expérimentées que moi, ne serait-ce que pour m’assurer d’avoir un item à la bonne taille… surtout lorsqu’il s’agit de vêtement.

Puis, à mesure que je gagne en expérience moi-même, je me risque à dériver des patrons pour improviser de plus en plus. À l’heure actuelle, je me risque même à faire un peu n’importe quoi en vérifiant seulement le nombre de mailles de départ et leur répartition. 

Le dernier chandail de Monstre#3 représente une autre gradation dans ma prise « d’indépendance » de patrons publiés puisque je n’ai absolument aucun modèle à suivre pour le col. En fait, je n’ai aucune idée à savoir si ce que je suis en train de faire me permettre d’obtenir l’effet que j’ai en tête! Disons que je suis nerveuse!


Je tente quand même l’expérience, mes mailles sont déjà reprises et j’ai commencé à les tricoter en côtes 2x2 (ah que c’est technique!)… maintenant je retiens mon souffle le temps de voir si j’ai repris suffisamment de mailles pour obtenir un résultat intéressant.


Je n’ai tellement pas beaucoup d’expérience dans ce genre de bordure, ce n’est que la deuxième du genre que je fais… et disons que ma première expérience avait été assez douloureuse, même si au final le résultat avait fini par être probant

Souhaitons que ce soit encore le cas…

8/19/2013

La fin approche!

Un petit billet pour illustrer à quell point j’achève le tricot du chandail de Monstre#3…


Et oui, il ne me reste que le col à faire! Par contre, je n’ai pas été assez patiente pour attendre de l’avoir fait avant de faire un essayage…


Et cet essayage me permet de constater que je ne m’en sauverai pas; ce chandail devra passer par la case blocage afin d’atteindre son potentiel maximum. En effet, il va déjà parfaitement à Monstre#3 et si je veux qu’il lui fasse plus longtemps, je devrai l’étirer un peu. Normalement je n’ai pas beaucoup de succès en terme de blocage avec du coton, mais comme ce fil est un mélange, il semble plus élastique. J’ai donc bon espoir d’aller chercher quelques centimètres de plus sur la longueur des manches et du corps.

Chose certaine, j’ai vraiment hâte de faire des photos de Monstre#3 avec son chandail et son chapeau!

8/18/2013

Réconfort

Il y a quelque chose de réconfortant, du moins à mes yeux, dans le fait de pouvoir se perdre dans mes pensées pendant que je tricot un patron tout simple. C’est le cas présentement avec le chandail rayé de Monstre#3.


J’ai bien hâte de faire un essayage, histoire de confirmer que le chandail sera assez long. Reste à m'assurer que les manches seront assez longues elles aussi... En fait, je ne suis toujours pas convaincue que ce chandail sera beau. Au début du projet j’étais complètement enthousiasmée par l’idée d’un chandail avec ces couleurs si contrastantes, avec de grosses rayures et un énorme col, mais je suis de plus en plus sceptique.

Disons juste que je réserve mon jugement final pour le moment où j’aurai terminé ce fameux col… qui exigera de reprendre une bonne centaine de mailles autour de l’encolure de l’ouvrage.

Pour la suite, j’ai toujours une licorne et une multitude de peluches à préparées en prévision du temps des Fêtes, et quelque part entre tout ça je vais expérimenter avec un fil tout doux… J’ai bien hâte de voir le résultat! À suivre…


Une petite parenthèse sur un tout autre sujet, nous avons officiellement fait notre entrée dans le club des propriétaires de camionnette! Disons qu’avec les trois monstres, c’était devenu un peu serré dans notre voiture. Il y avait déjà un moment que j’avais acheté les collants représentants notre petite famille, mais PapaMonstre hésitait à les coller sur la voiture. 


Il devait pressentir la venue imminente de notre nouveau véhicule, affectueusement surnommé Optimus à cause des sièges qui se cachent sous le plancher et qui ont fait dire à PapaMonstre qu’il était maintenant propriétaire d’un transformer.

8/15/2013

Nouvelles connaissances…

Lorsque j’étais enceinte de Monstre#3, je lui ai fait plusieurs tricots, incluant quelques peluches. Maintenant qu’elle est avec nous, elle fait tranquillement connaissance avec ces jouets. Il faut dire que les bébés naissants n’ont que faire des peluches, donc il n’y avait pas lieu de les lui présentées avant.

Déjà depuis quelques mois Monstre#3 connait ses doudous lutins, qui connaissent un franc succès. Ce matin, par désespoir de trouver quelque chose à lui mettre dans les mains pendant un changement de couche assez intense curiosité je lui ai donné son dragon.


Je crois que l’on peut parler d’amour au premier coup de gencive d’œil! J’aime beaucoup tricoter, pour passer le temps et aussi pour le sentiment de faire quelque chose de spécial pour ceux que j’aime. Aussi, il n’y a vraiment aucun sentiment plus agréable que celui qui m’envahi lorsque les enfants réagissent avec autant d’expression devant un de mes projets! En plus, on s’entend que les enfants ne développe que bien plus tard cette capacité d’être poli lorsqu’ils reçoivent un cadeau qui les déçoit.


Il n’y a donc pas plus sincère que la réaction de mes petits monstres lorsqu’ils sont content. Et comme Monstre#3 se renfrogne aussitôt que son petit dragon lui échappe, je crois qu’elle est vraiment contente!

8/14/2013

Mission accomplie!

Malgré l’énorme tentation de laisser les marionnettes de côté pour commencer le chandail agencé au chapeau chien de Monstre#3, j’ai été raisonnable et j’ai terminé des petites poupées hier soir. Évidemment je me suis brûlée au millionième degré avec la colle chaude, mais c’est pour une bonne cause.


Je ne suis pas peu fière de moi, maintenant il ne reste plus qu’à laisser Monstre#2 emballer le tout à son goût, ce qui risque fortement d’impliquer du papier cadeau fait main… Loin de moi l’idée de brimer la créativité de ma fille! 

J’ai bien hâte de voir si le chandail que j’ai en tête pour Monstre#3 sera comme je l’imagine. Le défaut de tricoter avec un fil de coton c’est que le vêtement, au final, n’est pas très très élastique. Il faut donc que je fasse attention à ce qu’il ne soit pas trop juste, sinon mon petit écureuil tortillant en sucre ne sera pas très confortable… et je l’aurai fait pour rien.


8/13/2013

Encore des bonnes intentions…

Et oui, malgré toutes mes bonnes intentions, je me retrouve à envisage le mode « urgence » pour terminer mes petites marionnettes héros. Il faut dire que je me suis mis dans la tête, hier midi, de faire un nouveau chapeau pour Monstre#3. 


D’ailleurs, elle était bien contente de me donner un coup de gencive main en déroulant la balle de laine…Oui, un autre chapeau pour mon bébé qui n'aime pas les chapeaux… un chapeau qui lui cache les oreilles quand on va jouer dehors. Même s’il fait un peu plus froid ces jours-ci, je ne voulais pas faire une tuque trop épaisse, c’est pourquoi j’ai choisi un fil qui est un mélange coton/acrylique.

En premier je voulais faire un nouveau chapeau hibou, mais comme elle en a déjà eu plusieurs, je me suis dis que j’opterais pour un autre animal.


Évidemment, Monstre#3 se fou royalement des décorations qui ornent son nouveau chapeau; ce qui la fascine ce sont les tresses. Il faut dire qu’elle s’est découvert une passion pour les rubans et cordons de toute sorte… au grand désespoir de ses parents qui doivent la surveiller pour éviter qu’elle ne décide de les avaler!


C’est donc en petit chien bleu et rose que Monstre#3 se déguisera pour aller jouer dehors cet automne! À chaque projet du genre que je termine, j’essaie d’avoir au moins une bonne photo de la chose en action… Je crois que cela me donne une bonne idée du niveau de patience requis par les photographes professionnel pour obtenir des clichés époustouflants! 

Vous remarquerez que je n’ai pas du tout attein ce niveau de patience et, en ce qui concerne ces photos, mon objectif s’éloigne dangereusement du terme « époustouflant » pour se rapprocher de « juste une pas flou svp!!! ». 


Monstre#2 fait de son mieux pour me venir en aide, mais je ne crois pas que sa sœur apprécie réellement la prise de tête très délicate...


Alors j’ai dû me résoudre à tenter ma chance avec le bébé dans le « jumper ». Un bébé qui saute. Des photos pas floues... je suis d’un naturel particulièrement optimiste!


Bref, tout ça pour dire que Monstre#3 a un nouveau chapeau pour les jours plus venteux. 

Maintenant, avant de faire le chandail ou la veste agencée au chapeau chien, les marionnettes…  cheveux, capes et visages au menu! Un peu de cœur, je termine ça aujourd’hui!


Oui, j’ai réussi à trouver une boîte appropriée pour les emballées! Ce n’est peut-être pas aussi mignon que les petites valises, mais c’est beaucoup plus chic qu’un sac ziplock… il faut savourer les petites victoires dans la vie!

*** PS: pour les curieux qui voudraient le patron pour les chapeaux au crochet, j'utilise toujours le patron des chapeaux disponibles sur le blog Repeat crafter me pour les grandeurs. Ensuite j'improvise souvent en ce qui concerne les couleurs et décorations.

8/11/2013

Vive le blocage!

En effet, le châle tout rikiki est devenu une châle d’une grandeur tout-à-fait acceptable!


Plus difficile de prendre une belle photo d’un châle aussi mince, et c’est vrai qu’il est vraiment léger… je crois qu’il sera bien confortable.

Bref, s’en est terminé avec ce châle! J’ai d’ailleurs été très sage et j’ai assemblé les marionnettes hier soir. Il ne me reste plus que les décorations à ajoutées et le tour sera joué. 


Malheureusement, les petites valises que j’adorais utilisé pour présenter les cadeaux d’enfants tricotés ont été retirées du marché pour une cause inconnue. J’imagine que des parents exemplaires ont laissé un bébé minuscule jouer avec et qu’ils ont été surpris que le carton se mouille et que la colle lâche… bref, personne ne doit être mort sinon on en aurait entendu parler dans le journal!

Heureusement, mais ça me laisse sans mode de présentation pour les marionnettes… je sens que Monstre#2 héritera de la lourde tâche de décoration d’une boîte ordinaire. À suivre. 

Donc, une fois l’assemblage fait, j’ai mis les marionnettes de côté et j’ai décoré celle que je préparais pour faire une surprise à Monstre#2. Histoire de me déculpabilisé de ne pas me jeter immédiatement dans le crochet de sa fameuse pouliche.


Monstre#2 est donc tombée sur Fiona lorsqu’elle s’est levée ce matin! En plus, elle l’a reconnue toute suite, ce qui est excellent pour mon estime personnelle! Le problème c’est que maintenant elle veut que je lui fasse Shrek… et j’imagine qu’elle voudra tous les autres personnages ensuite.

Je sens que je vais en avoir pour un moment… 

8/10/2013

Citron!!!!!

Ce n’est pas une blague, j’ai terminé mon châle! Puis j’ai réellement bien fait de m’en ternir à six sections puisque j’ai senti la soupe chaude pendant les derniers rangs! D’ailleurs, je n’ai pu faire que trois rangde la bordure versus les dix recommandées par le patron. 

Mais j'ai terminé!


Première impression: c’est dont ben petit st’affaire la… Bon, ça s’arrangera peut-être avec le blocage…


Comme ma table de cuisine est « Zone sinistrée » pour le moment, je me suis installée sur le plancher du couloir, mais je suis rapidement tombée sur un os; il me fallait plus de tapis de jeux et ce serait impossible de tenir dans le couloir.


Je me suis donc retrouvée assise devant la salle de bain, c’est vraiment glamour le tricot! J’ai également pu mettre à contribution mes investissements qui datent de mes études en biologie!


Impressionnant, le poids de la connaissance, n’est-ce pas?

8/09/2013

Citron pressé…

Pour le moment, à défaut d’être terminé, mon châle me sert principalement de rappel de la raison pour laquelle je ne tricote que très très rarement de foulards… c’est beaucoup trop long! Je vous raconterai un autre jour mon désarroi total devant la demande de Monstre#1 d’avoir une couverture à sa taille (lire : au moins pour un lit simple) de Star Wars, faite de bloc avec divers logo et personnages de différentes couleurs.  Bref, par chance qu’il a d’autres couvertures pour le tenir au chaud…

Parlant de mon citron, j’achève présentement la sixième répétition et même si je crois que le châle gagnerait à en avoir au moins une autre, je ne suis pas assez certaine d’avoir assez de fil pour y arrivé. Je compte donc terminé la chose aujourd’hui ou demain… si Monstre#3 coopère, biensûr.


Je ne prendrai donc pas de chances et je vais entamer la bordure… j’aurai donc près de 800 mailles à tricotées pendant une bonne douzaine de rangs! Je prédis que ce sera interminable.

Je n’aurais vraisemblablement pas dû commencer ce châle avant d’avoir terminé les marionnettes parce qu’elles sont toujours en pièces détachées et que l’heure limite approche dangereusement. Bon, j’exagère toujours un peu sur l’état d’urgence de la situation, mais puisque j’insiste à terminer le châle avant de les assembler il faut que je surveille étroitement le calendrier!

Une fois que ces deux projets seront terminés, je me lancerai dans le crochet de la pouliche pour Monstre#2. Malheureusement pour mon efficacité, je suis tombée sur un fil inspirant et je crois que Monstre#3 se méritera une nouvelle petite veste. 


Il faut dire que je dois aussi réparer sa veste rose qui n’a maintenant plus qu’un seul bouton… Heureusement, les boutons fugueurs ne se sont pas retrouvés dans sa bouche, mais je ne pourrais pas dire où ils sont. Par chance, ce sont des boutons bien ordinaires et j’en ai plusieurs de rechange. 

Bien entendu, il est beaucoup plus intéressant de tricoter une nouvelle veste plutôt que de simplement recoudre des boutons, mais j’y trouve une belle excuse pour procrastiner en ce qui concerne mes autres projets!

8/05/2013

L’automne se pointe le bout du nez...

Difficile de ne pas sentir que l’été est sur sa fin lorsque Monstre#2 réclame haut et fort son poncho de laine pour jouer dehors les étalages de magasins débordent d’articles scolaires. Monstre#2 fait son entrée dans le monde scolaire cette année et j’ai hâte d’aller lui acheter son matériel scolaire! En attendant de recevoir la liste, je la prépare tranquillement à franchir cette étape. Toujours en croisant les doigts pour qu’elle soit plus calme à l’école qu’elle ne l’est à la maison!

Le tricot de mon châle progresse à pas de tortue, il faut dire que j’ai maintenant environ 400 mailles à tricoter à chaque rang. 


Les choses n’iront pas en s’améliorant puisque je compte ajouter deux sections de plus, ce qui devrait me mener à environ 600 mailles vers la fin, mailles qui seront doublées en bordure… je sais, je suis complètement folle!

Je me console en me disant qu’il y en a des pire que moi puisque certain patron sont beaucoup plus imposants… vous remarquerez d’ailleurs que je ne m’y frotte pas!

Mon petit projet de pause est terminé et j’ai bien hâte de l’offrir!


Par contre, je trouvais un peu ordinaire de simplement empiler quatre sous-verres ensemble pour les offrir. Je me suis donc mise à chercher un bout de ruban pour faire une boucle, mais encore là, ça me semblait incomplet. J’ai donc eu l’idée d’ajouter un signet à l’ensemble.


Vous excuserez le fait que ma photo est loin d’être digne de la présentation suggérée par Pinterest, mais entre Monstre#2 qui voudrait bien annoté les livres de son grand frère et Monstre#3 qui en a marre de faire des bons dans son « jumper »… je fais ce que je peux!

Au final, je suis contente de la présentation et j’espère que la personne qui recevra l’ensemble le sera aussi.


J’ai également profité d’un petit moment de répit pour réparer le chapeau de Monstre#3 puisque la fleur menaçait de s’arracher à tout instant.


Je ne vous raconte pas le défi de prendre une photo, qui ne soit pas floue, d’un chapeau qui se trouve sur la tête d’un bébé qui s’amuse dans un « jumper »!

Avec un peu de chance, mon prochain billet portera sur l’ensemble de marionnettes héros qui attendent sagement d’être assemblées et décorées depuis déjà trop longtemps… et sur mon châle qui sera enfin terminé!

La pensée positive, c’est important dans la vie… 

8/02/2013

Citron!

Mon châle progresse toujours aussi bien. D’ailleurs, je suis agréablement surprise de constater que j’en suis à la quatrième répétition du patron (pour un total de cinq) et que je termine à peine ma première balle de fil.


C’est une bonne surprise parce que j’ai rapidement compris que ce châle serait réellement minuscule si je n’ajoutais pas quelques répétitions… alors si ma quantité de fil me le permet, je crois que je ferai au moins une dizaine de répétition avant la bordure.


Je me permets quand même une petite pause puisque les rangs deviennent de plus en plus longs à compléter. Comme il me manque quelques éléments pour pouvoir commencer le projet qui risque de faire figure centrale de nos cadeaux de Noël cette année, j’ai plutôt commencer un petit projet rapide qui, je l’espère, trouvera une place d’honneur chez une personne qui nous est chère… mais je n’en dis pas plus pour le moment!


 En fait, je vais quand même donner un petit indice sur la nature de ce projet… 


Je sais, c’est un petit projet vraiment quétaine, mais je m’assume assez mal bien. La seule chose qui me déçoit un peu c’est d’utiliser de l’acrylique plutôt que du coton, mais il est plutôt rare de trouver du coton en couleurs primaires et vives dans les magasins à grandes surfaces. Un autre signe que je vais devoir me résigner à commander certain fil par internet! 

Je sais bien qu’au niveau de l’apparence les implications ne sont pas réellement importantes, mais si jamais il y a des dégâts, le coton serait plus absorbant!


Ne reste que la décoration et ensuite quelqu’un devrait avoir un énorme doute que ces sous-verres lui sont destinés!