7/05/2013

Est-ce que tu veux une banane?

La réponse étant non, PapaMonstre et moi nous lançons dans la purée de banane. Monstre#3 se régale et nous sommes satisfaits de ne pas avoir laissé les bananes se perdre. Tout va bien jusqu’au moment fatidique où les deux grands réalisent que, oui, ils veulent une banane. 

Voici donc pourquoi notre journée aura débutée par une crise de bacon intensité 8000, option je me roule sous la table en beuglant comme si on me brûlait au fer blanc, par Monstre#2… et c’est aussi pourquoi PapaMonstre est parti à l’épicerie, chercher des maudites bananes. 

Que voulez-vous, Monstre#2 ne mange pas bien alors nous sommes réellement hésitant à lui refuser ce qu’elle demande lorsque c’est aussi raisonnable que de vouloir une banane le matin. Disons que ça change de traditionnelle: « Je veux quelque chose de bon et très sucré… un popsicle! ». Par contre, je comprends un peu le désir de popsicle, considérant qu’il fait déjà 29 dans la maison et qu’il est à peine 9h du matin. 

En ce qui concerne la robe de baptême, PapaMonstre m’a dit qu’il trouvait que ça avançait bien. C’est un bon signe parce que PapaMonstre n’est pas du genre à remarquer une progression minimale!


J’en suis probablement presqu’à la moitié de la jupe, mon problème c’est que j’ai peu de temps pour tricoter sans interruption et ça me donne l’impression de ne pas avancer du tout. 

Avec un peu de chance, la canicule (oui oui, il fait chaud!) ne m’empêchera pas de tricoter pendant les moments où PapaMonstre pourra s’occuper de Monstre#3… que voulez-vous, le partage des tâches parentale est un « must », mais les glandes mammaires sont une exclusivité maternelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire