7/04/2013

Des fois vaudrait mieux se la fermer!

Je nous entends encore, la semaine dernière, nous plaindre du froid… « Ça s’peut tu, on est à la fin juin pis y fait frette!!! ». En le disant, je me passais le commentaire qu’on devrait donc se la fermer parce que lorsqu’il ferait plus chaud, on s’en plaindrait.

Je ne me plaindrai donc pas du fait qu’il fait un million de degrés à l’ombre, que je crève de chaud, que c’est difficile l’allaitement quand il fait chaud parce que, ALLO, le bébé aussi il a chaud et le peau à peau c’est collant quand tout le monde transpire comme des cochons.

Quand il fait chaud, l’autre problème c’est que c’est difficile de rester motiver à se vautrer dans la laine. Malheureusement je n’ai pas le luxe de pouvoir mettre la robe de baptême de côté très longtemps, même si je n’ai toujours pas la moindre idée de quand ce fameux baptême aura lieu. Remarquez, PapaMonstre a sorti la piscine de plastique alors nous pourrions peut-être improviser quelque chose qui inclurait une cérémonie de présentation au sommet du module de jeux avec PapaMonstre en costume de babouin qui chante la chanson du Roi lion en levant Monstre#3 au-dessus de sa tête.

Je n’ai pas beaucoup d’appui pour ce plan… c’est probablement tant mieux parce que l’eau de la piscine est pas mal froide et, comme elle vient directement du puits, elle n’est pas tellement limpide. 

Bref, tout ça pour dire que je persévère et tranquillement la robe progresse… mais je regrette vraiment d’avoir eu l’idée génial de quadruplé mes mailles au lieu de les doublées parce que c’est vraiment, vraiment, VRAIMENT long.


Je m’efforce quand même de faire des pauses, histoire de profiter des vacances avec PapaMonstre et les enfants. D’ailleurs, hier nous avons fait une belle expérience parce que ça fait plusieurs fois que je le vois sur Pinterest et, franchement, je voulais voir ça donnait quoi comme texture pour amuser les enfants et nous avons mis une barre de savon au four à micro-ondes. Les enfants étaient content, contrairement à ce que j’aurais pu croire il n’y a pas eu de dégâts dans mon pauvre four et j’ai aussi appris qu’après 1.55 secondes dans le four à micro-ondes, les assiettes en carton prenaient feu. 

Des heures et des heures de plaisirs garanties!

Blagues à part, Monstre#1 a préféré essayer sa mixture sous la douche (oui, ça lave très bien) alors que Monstre#2 a fait des recettes dans un bol d’eau sur la table.


Finalement, ce sont les expériences de Monstre#2  qui auront causés le plus de dégâts, mais elle était tellement heureuse… et on s’entend, il y a pire pour se salir que de jouer avec du savon!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire