6/14/2013

Ce n’est pas la multiplication du temps libre par chez nous…

Je le dis souvent; c’est à prévoir que si on se félicite d’avoir du temps libre sans urgences à gérer, cette bonne vielle loi de Murphy fera en sorte que tout nous tombe sur la tête en même temps. 

Chez les monstres cela s’est traduit par une poussée de fièvre mystère pour Monstre#2 et Monstre#3. Après deux sorties familiale à l’urgence, nous avons un diagnostic pour Monstre#2, mais toujours rien pour Monstre#3, quoique je suis pas mal certaine que les analyses révèleront qu’à force de tripoter le bébé, Monstre#2 lui aura donné ses microbes. 

Bref, Monstre#2 sous antibiotiques et bébé grognon… deux éléments qui font en sorte que MamanMonstre est de plus en plus cernée et que les aiguilles à tricoter, et les crochets, sont mis de côté. Que voulez-vous, entre Monstre#2 qui hurle toute la nuit parce qu’elle ne se sent pas bien et qu’elle veut sa maman et Monstre#3 qui ne se sent pas bien et qui veut aussi sa maman, dire que mes nuits sont courtes serait un euphémisme. 

J’ai quand même avancé un peu mon petit lutin soleil, mais la sirène de Monstre#3 tarde toujours.


J’aime bien les couleurs, après tout pourquoi est-ce que bébé rime pratiquement toujours avec pastel? C’est parfois difficile de ne pas se faire prendre au jeu et d’opter d’emblée pour des couleurs tendres ou très typées, aka rose ou bleu, mais à chaque fois que je sors de ces « traditions » je me passe toujours le commentaire comme quoi j’adore les couleurs vives pour les enfants. Ça fait énergique!

Et il me semble que c’est ce qui nous manque ces jours-ci, de l’énergie…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire