4/01/2013

There’s no place like home.


Il y avait déjà un an que nous n’étions pas retourné à Montréal, un an presqu’exactement puisque notre dernière visite datait de Pâques 2012. Ce n’est évidemment pas sans appréhensions que nous avons décidé de nous exiler de notre demeure avec les trois monstres, mais il fallait bien le vivre pour savoir si c’était un exercice réalisable. Au final nous nous en sommes assez bien tirés, hormis peut-être quelques bons maux de tête et plusieurs dollars en moins!

Si pour les ParentsMonstres c’était surtout agréable de voir des gens qui n’ont pas vraiment l’opportunité de faire pèlerinage jusqu’à nous, les EnfantsMonstres ont pour leur part particulièrement apprécié la sortie au Cache à l’eau.



Malgré le fait que notre ouïe en aura souffert un bon coup, nous y avons passé une merveilleuse journée en excellente compagnie. Laisser les monstres s’en donner à cœur joie dans un endroit sécuritaire sans avoir besoin de les talonnés constamment, surtout après avoir fait cinq heures de route la veille, était vraiment agréable... et pas seulement pour les enfants!


Certes, c’était une activité dispendieuse. Par contre, nous en avons profité au maximum et les enfants en gardent de très bons souvenirs. Quel dommage que ce soit si loin de la maison et qu’il n’y ait pas de centre de jeux similaires dans notre région. Disons que les jeux de McDonalds font bien piètre figures maintenant que les monstres peuvent faire la comparaison! Après tout, ce n’est pas dans un restaurant minute que tu peux gagner une barbe-à-papa plus grosse que ta tête en jouant à la chasse aux trésors avec deux lapins géants…


Si nos poches sont ressorties un peu moins garnies de cet exercice, nos monstres en sont ressorties heureux et exténués, une combinaison gagnante pour tout parent qui se respecte!


Tout ça pour dire que nous sommes de retour d’une fin de semaine qui aura été trop courte, qui ne nous aura pas permis de voir tous ceux que nous aurions aimé voir, ni de faire tout ce que nous aurions aimé faire, mais nous en sommes tout de même revenu heureux d’avoir passé de bons moments à regarder nos enfants être… des enfants heureux!





Aucun commentaire:

Publier un commentaire