4/22/2013

La productivité illusoire…


Je sens que j’en arrive au bout de ma patience avec la veste de Monstre#3. C’est un patron facile avec un motif juste assez répétitif pour pouvoir être tricoté facilement devant la télé, mais comme je ne suis pas certaine de la taille je perds patience. 

Mais bon, j’ai confiance que je l’aurai fini sous peu et je pourrai alors confirmer, ou non, que la veste est de la bonne taille pour Monstre#3. Dans le meilleur des mondes, elle sera un tantinet trop grande et dans le pire des cas elle sera trop petite. Par contre, je serais la première surprise si la veste était trop petite puisqu’elle me semble déjà tellement grande… À suivre. 

J’avance quand même assez vite parce que je maîtrise de plus en plus le tricot avec bébé qui ronfle dans mes bras.  


Par contre, est-ce qu’on peut vraiment parler de productivité? Parce qu’avec tout le temps investi, ça reviendrais quand même moins cher de simplement acheter au magasin. 

Le seul avantage de mes tricots, au fond, c’est de m’aider à me détendre et me faire un petit velours lorsque mes monstres les aiment.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire