4/05/2013

C'est pas toujours facile.


Il est relativement rare que je m'étende sur les moments difficiles, du moins en ce qui concerne le blog et l'Internet en générale. Que voulez-vous, je ne crois pas en l'anonymat du net.

Mais aujourd'hui c'est difficile et ça me fait du bien d'en "parler".

Outre le rhume qui sévit dans la maison Monstres cette semaine, il y a Monstre#1 qui est complètement déchaîné. Ce n'est pas peu dire; j'ai passé la semaine à prier pour qu'il choppe le rhume lui aussi dans l'espoir que ça le ralentisse assez pour pouvoir reprendre le dessus!

Pas de chances, à date il est le seul qui s'en tire... et il ne nous aide pas du tout. 45 minutes, ce matin, pour le tirer du lit et réussir à ce qu'il s'habille! Puis Monsieur ne veux pas manger, ne veux pas ne pas manger, ne veux pas de yahourt, ne veux pas ne pas avoir de yahourt...

Je sais que c'est mal vu, mais: Heille #$%$#@ tu me niaises-tu!?

Gros discourt sur les enfants pauvres, sur sa chance extrême à tous les niveaux, sur l'impact de son comportement sur notre famille... Il semble atteint, il mange le ##$%$@as de yahourt.

Il veut une toast. Ok, habille toi au plus vite et je te la donne en attendant le bus qui arrive dans deux minutes. Une chance que j'ai menti et qu'il en restait cinq parce qu'il en a mit trois à danser comme une effeuilleuse satanique en enfillant sa salopette de neige!

Coup donc Monstre#1, tu te trouve tu si comique que ça?

Gros sourire triomphant.

J'ai tu le droit de lui écraser sa toast dans sa face de petit morveux!!???? Non, pas le droit, mais j'ai le droit de pas lui donner!

Le résultat c'est qu'il se garoche à terre dans la bouette (il pleut) et il braille. Je remercie le ciel que les très éloignés voisins doivent se dire que c'est juste un animal sauvage qui se fait éventrer et non pas un enfant en crise de bacon qui fait ce son à huit heure le matin.

Ok, je l'avoue, il l'a eu la maudite toast. Pas parce qu'il la méritait, pas parce qu'il en avait besoin tant que ça, mais juste parce qu'elle était prête et que je déteste le gaspillage.

Mais il faut faire face; Monstre#1 a besoin d'une leçon de vie. Parce que non, je n'explique pas les problèmes de cette semaine par le TDAH de Monstre#1. Non, c'est simplement qu'il est gâté pourri et qu'on a dépassé les limites du nombrilisme infantile acceptable. Nous ne sommes plus sa famille, mais son personnel et on a intérêt à rouler au quart de tour.

En tout cas, ça sent pa disparition de jouets pendant la fin de semaine. Il nous reviendra de chez sa mère pour retrouver sa chambre vide et la lecture comme seul divertissement autorisé. Ce n'est même pas si dramatique puisqu'il adore la lecture, mais la disparition de ses jouets devrait frapper son imaginaire.

Du moins je l'espère parce que je suis un peu à court d'imagination... et de patience.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire