3/06/2013

Le moment de l’ultime combat approche...


En effet, j’en suis à terminer le capuchon de la veste Paprika! J’ai eu un peu de mal avec les petites manches, pas parce que c’était une étape bien difficile, mais simplement parce que j’ai encore beaucoup de mal à récupérer des mailles sur un tricot pour faire des bordures…


Ça promet pour LA fameuse bordure qui doit faire tout le tour de la veste, c’est-à-dire 4 centimètres de chaque côté... Enfin, je vais essayer de commencer par terminer le capuchon avant de trop m’inquiéter pour la bordure… Mon prochain projet devra être plus simple!

J’ai commencé la préparation pour les vêtements de poupée que je vais offrir à Monstre#2 pour sa fête. En fait, j’ai fait la liste de la laine à préparer ainsi qu’une liste partielle des vêtements que je compte faire… puis j’ai demandé à PapaMonstre de faire des balles de laine en écoutant la télévision pendant que j’avance le capuchon de la fameuse veste. Un vrai de vrai travail d’équipe! 

L’idée c’est d’avoir tout le matériel prêt lorsque j’aurai enfin le temps de commencer ces petits tricots. Je dis petit tricot parce que je vise à faire des vêtements qui feront à ses poupées princesses qui font environ 15 pouces (38 centimètres). Elle en a déjà quatre et, avec son anniversaire dans quelques mois la collection risque de s’agrandir encore davantage. Le problème principal de ces poupées, c’est leur chevelure luxuriante de princesse… 

D'ailleurs, on pourrait croire que depuis le temps qu’elles fabriquent des poupées, les grandes compagnies auraient enfin trouvé un moyen de leur faire des cheveux qui ne s’emmêle pas constamment en une masse informe impossible à démêler. Exemple:


Le pire avec cette poupée, c’est qu’elle est censée pouvoir être amenée dans le bain! Je vous laisse deviner quels résultats ça peut avoir de mouiller ce genre de tête… Par contre, le vrai cauchemar c’est la Raiponce, avec sa chevelure qui lui traîne jusqu’aux pieds. Après plusieurs batailles acharnées, la pauvre Raiponce semblait condamnée à devenir chauve sous peu puisqu’à chaque démêlage de cheveux elle en perdait une tonne! Puis les poupées n’ont pas la chance d’avoir une chevelure renouvelable.

J’ai essayé plusieurs trucs; l’eau chaude, l’assouplisseur, le démêle cheveux pour enfants, mais rien n’était réellement efficace. Finalement, à court d’idées, j’ai utilisé mon revitalisant très très généreusement… miraculeux! 


Le plus merveilleux, c’est qu’après un traitement au revitalisant, j’en ai pour plusieurs semaines avant d’être contrainte à refaire l’exercice!

On mouille le tout à l’eau très chaude, on enduit de revitalisant qu’on masse bien comme il faut dans le désastre puis on brosse la crinière de princesse AVANT de rincer le revitalisant. Ensuite on laisse sécher à l’air, parce que le nylon et le séchoir c’est vraiment une très mauvaise idée, et on obtient une poupée pratiquement neuve.


Je n’ai pas pris de photos de toutes les princesses, mais je peux vous dire que Raiponce et Aurore y sont passées elles aussi, et le résultat a été tout aussi merveilleux. Il n’y a que Cendrillon qui n’y a pas eu droit pour le moment puisque ces cheveux sont encore relativement bien coiffés.

Il faut dire que je n’ai pas autorisé Monstre#2 à défaire sa coiffure haute, ce qui empêche l’empêtrement effroyable dont ont pu être victime Aurore, Raiponce et Ariel!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire