10/31/2012

C’est l’Halloween!


On veut des bonbons!

Malheureusement, c’est pas mal tout ce qu’il y a de positif ce matin dans la maison. Voyez-vous, Monstre#1 est en crise de bacon intensive parce qu’il refuse de manger ses rôties, Monsieur veut des céréales. Le problème c’est que nous sommes de très mauvais parents, les rôties sont déjà sur la table et il n’y a PAS de céréales dans la maison.

Est-ce que j’exagère en parlant de crise de bacon? Surement un peu, mais la nouvelle stratégie de Monstre#1 en colère c’est de frapper dans les murs de toutes ses forces. Il faudra que ça lui passe avant qu’il ne devienne assez fort pour causer de réel dommages…

Est-ce que nous sommes de mauvais parents à cause de notre « oubli » d’acheter des céréales? On ne parle pas ici de céréales hyper sucrées avec plein de guimauves dedans (Mmmmm, mais maintenant que j’en ai parlé, j’en veux!!!!!), mais on croirait que ses rôties ont été badigeonnées avec de la bouse de vache. Je vous jure qu’il n’est pas si mauvais que ça mon beurre de pomme à l’érable!

Heureusement, une fois que j’ai pu attirer l’attention de la bête enragée qui tentait, tant bien que mal, de creuser un tunnel au travers du mur, j’ai pu lui faire remarquer ceci :


Il est devenu beaucoup moins colérique après s’être fait expliquer que son PapaMonstre s’était couché à « pas d’heure » cette nuit pour terminer d’assembler les citrouilles et pour coller la feutrine pour les visages, tout ça dans le simple but de lui faire plaisir.

Soudainement, PapaMonstre n’était plus un horrible dictateur du petit déjeuner, et Monstre#1 montrait tous les signes classiques de celui qui « feel cheap ». Il y a donc de l’espoir pour le reste de la journée! Pour sa part, Monstre#2 est d’excellente humeur et elle veut déjà se préparer à partir récolter des bonbons! Il faut dire qu’elle, elle avait reçu sa citrouille (sans visage) hier et qu’elle s’est levée pour découvrir sa belle citrouille lanterne effrayante affichant maintenant un grand sourire!


Bon… la bordure m’attend!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire