10/31/2012

C’est l’Halloween!


On veut des bonbons!

Malheureusement, c’est pas mal tout ce qu’il y a de positif ce matin dans la maison. Voyez-vous, Monstre#1 est en crise de bacon intensive parce qu’il refuse de manger ses rôties, Monsieur veut des céréales. Le problème c’est que nous sommes de très mauvais parents, les rôties sont déjà sur la table et il n’y a PAS de céréales dans la maison.

Est-ce que j’exagère en parlant de crise de bacon? Surement un peu, mais la nouvelle stratégie de Monstre#1 en colère c’est de frapper dans les murs de toutes ses forces. Il faudra que ça lui passe avant qu’il ne devienne assez fort pour causer de réel dommages…

Est-ce que nous sommes de mauvais parents à cause de notre « oubli » d’acheter des céréales? On ne parle pas ici de céréales hyper sucrées avec plein de guimauves dedans (Mmmmm, mais maintenant que j’en ai parlé, j’en veux!!!!!), mais on croirait que ses rôties ont été badigeonnées avec de la bouse de vache. Je vous jure qu’il n’est pas si mauvais que ça mon beurre de pomme à l’érable!

Heureusement, une fois que j’ai pu attirer l’attention de la bête enragée qui tentait, tant bien que mal, de creuser un tunnel au travers du mur, j’ai pu lui faire remarquer ceci :


Il est devenu beaucoup moins colérique après s’être fait expliquer que son PapaMonstre s’était couché à « pas d’heure » cette nuit pour terminer d’assembler les citrouilles et pour coller la feutrine pour les visages, tout ça dans le simple but de lui faire plaisir.

Soudainement, PapaMonstre n’était plus un horrible dictateur du petit déjeuner, et Monstre#1 montrait tous les signes classiques de celui qui « feel cheap ». Il y a donc de l’espoir pour le reste de la journée! Pour sa part, Monstre#2 est d’excellente humeur et elle veut déjà se préparer à partir récolter des bonbons! Il faut dire qu’elle, elle avait reçu sa citrouille (sans visage) hier et qu’elle s’est levée pour découvrir sa belle citrouille lanterne effrayante affichant maintenant un grand sourire!


Bon… la bordure m’attend!






10/30/2012

Oups…


En me réveillant ce matin, je me réjouissais déjà à l’idée d’aller récolter, demain, des bonbons avec les enfants. Puis j’ai été frappée par la réalisation que PapaMonstre et moi avions complètement oublié de coudre les citrouilles de crayon hier soir!

Bon, il est certain que la situation pourrait être beaucoup plus dramatique… je pourrais avoir complètement négligé de les tricoter jusqu’à aujourd’hui, alors qu’en réalité j’ai déjà toutes les pièces qu’il ne nous reste plus qu’à assembler.


N’empêche que j’aurais vraiment préféré ne pas avoir à coudre toutes ces citrouilles en mode « urgence »… surtout que nous aurons vraiment peu de temps pour trouver un moyen de leur faire un visage sans que je ne sois obligée de broder 80 triangles et 40 bouches différentes!


Le plus long reste à faire, c’est-à-dire rembourrer et coudre les têtes de chacune des citrouilles, leur faire à chacune un petit pédoncule et, bien entendu, les fameux visages. Mais pour le moment je mets les coutures de côté et je me remets à la couverture de Monstre#3. 

Entre le tricot d’une bordure infinie et un nombre infini de coutures à faire, le choix est facile à faire… je déteste vraiment faire des coutures!



10/29/2012

La pause est terminée.


Ce matin j’ai terminé mon dernier tricot de « pause », le petit lutin barbe-à-papa, et je me remets maintenant à la couverture de Monstre#3. 


C’est certain que comparativement aux petits tricots express de ces derniers jours, la bordure de la couverture me semble déjà interminable! Une fois la bordure terminée, je dois absolument m’attaquer aux citrouilles de crayons puisque l’Halloween, mine de rien, c’est mercredi. Monstre#1 est très satisfait de son costume d’Anakin Skywalker  et je crois bien que Monstre#2 fera un excellent petit « Pecheron » rouge. 

Reste à voir si la température sera de notre côté pour la récolte de bonbons!

10/27/2012

Mission accomplie!


Non, je n’ai pas terminé la couverture de Monstre#3, mais au moins j’ai maintenant tout le fil nécessaire pour le faire. Comme je n’y ai aucunement travaillé depuis que j’ai atteint le point de début de la bordure, je me suis accordée quelques petits projets express pour me détendre.


Un petit bonnet à boucle pour accompagner la poche à câlins que j’ai tricoté il y a déjà un bon moment. Le résultat était tellement mignon que je n’ai pas pu résister à l’envie d’en faire un second!


Celui-là aura probablement une petite paire de chaussons comme accompagnement, mais ce n’est pas ce qui traîne sur mes aiguilles aujourd’hui…


Et oui, un autre lutin, et celui-là aura vraiment des airs de barbe-à-papa, les calories en moins! Bon, le goût, par contre, risque de laisser à désirer… ;)



10/26/2012

J’y suis enfin!


Ou je devrais plutôt dire que je suis rendue à la partie sans fin du tricot de la couverture de Monstre#3.  Je crains, par contre, qu’elle ne soit un peu plus petite que celle de Monstre#2 même si j’ai augmenté jusqu’au même nombre de mailles avant de passer à la bordure, c’est-à-dire 300. Il faut croire que j’ai peut-être tricoté un peu plus serré cette fois-ci, mais c’est difficile à dire avant de fermer le tricot et de le mettre à plat.


Je ne me sauverai peut-être pas de passer par l’étape « blocage » pour cette couverture-ci… toutes les excuses sont bonnes, il faut dire que c’est une étape un peu encombrante puisqu’il faut pouvoir laisser le tricot sécher à plat, étiré à son maximum après avoir été fixé en place avec des épingles. Mon excuse principale, pour le moment, c’est que Monstre#2 ne peut simplement pas s’en passer, je suis donc prête à compromettre et à ne bloquer qu’après le premier lavage dont la couverture aura besoin!


Pour le moment je m’accorde une petite pause avant de m’attaquer à la bordure infinie. Il faut dire que je n’ai toujours pas eu le fil supplémentaire alors aussi bien me « reposer » un peu.


Et je me repose en tricotant un petit bonnet, et oui encore un autre! C’est une bonne chose finalement que d’avoir un petit bébé d’hiver qui s’en vient!


10/25/2012

Encore 18...


C'est-à-dire 18 ronds à tricoter avant d’en être arrivée à la bordure infinie de la couverture de Monstre#3. D’ailleurs, j’ai l’impression que le second sac de fil en contenait davantage puisqu’il me reste encore quatre balles de fil. Bien entendu, comme la couverture agrandie avec chaque rond il est fort probable qu’il ne m’en restera pas une bien grande quantité quand j’aurai atteint les 300 mailles!



J’ai quand même l’intention de m’accorder un petit projet express (ou deux) avant d’entamer la bordure infinie, surtout que je dois attendre que PapaMonstre arrête au magasin pour acheter deux autres balles de rose.


Mine de rien PapaMonstre et moi réalisions, hier soir après avoir réussi à endormir Monstre#2, que d’ici quelques semaines à peine Monstre#3 serait avec nous. Pas que nous puissions réellement ignorer sa présence en ce moment, mais ce sera beaucoup plus tangible lorsqu’elle sera née.

Ce qui est certain c’est que nous avons encore pas mal de pain sur la planche pour préparer la maison… et qu’il me reste beaucoup moins de temps pour profiter de mon tricot avant d’avoir les mains trop occupées pour tricoter!

Disons que nous ne pouvons pas tous nous permettre d’être aussi décontracté que Mr. Fluffy!




10/24/2012

L'histoire se répète.



Non je ne recycle pas une vielle photo, il s’agit de la couverture de Monstre#3 qui progresse à une vitesse fulgurante, c’est-à-dire que je n’ai pas atteint la bordure encore!

Monstre#2 est toujours très satisfaite de sa couverture, couverture qui porte maintenant le nom de « Couverture Magique Anti-Cauchemars ». Je soupçonne également notre petite Kalie d’avoir des problèmes de cauchemars puisqu’elle a passé la nuit couchée par-dessus Monstre#2 et la dite couverture, à ronronner comme un 747 en puissance.

Honnêtement, malgré le fait que la bordure soit un véritable cauchemar interminable à tricoter, j’adore vraiment tricoter ces couvertures.

Par contre, je suis en train de me garder une tonne de coutures à faire en urgence d’ici mercredi prochain… et oui, je ne me suis pas encore attaquée à l’assemblage des citrouilles de crayon de Monstre#1!



10/23/2012

Interminable!


 Autant j’ai eu du plaisir à tricoter cette couverture ronde, autant je ne me serais jamais douté du mur auquel j’allais être confrontée lorsque j’en arriverais à la bordure! Forte de mon habitude à la surconsommation lorsqu’il s’agit d’acheter du fil à tricoter, j’avais bien prévu deux balles entières de fil contrastant pour faire la bordure de chacune des couvertures (Oui, oui, j’ai toujours l’intention d’en commencer une deuxième aussitôt que j’aurai terminée celle-ci!), mais je me retrouve face à la dure réalité…



Je ferme présentement le tricot et je ne suis même pas certaine que LA TROISIÈME BA LLE que j’ai entamé hier sera suffisante! Pire encore, si j’avais respecté le patron pour la bordure et fait les quatre tours que j’ai omis il m’en aurait surement fallut cinq!

Il faut dire que si on fait un calcul très sommaire on obtient un chiffre assez spectaculaire (du moins pour moi et ma patience légendaire)…  Voyons voir, histoire de rire un peu :

Je dois avoir environ 650 mailles, que je tricote sur des aiguilles de 8 mm avec un fil d’environ 5 mm d’épaisseur… 650*(8+5)= 8450mm… est-ce que ça équivaut à près de 8 mètres et demi de circonférence ça? 

Et si je compte le nombre de balles, c’est-à-dire 3, requises juste pour la bordure, à 78 mètres par balles… ça me fait bien 234 mètres juste pour la finition! Et encore, je ne suis pas convaincue que j’en aurai assez de trois balles!

Moi, je m’impressionne en tout cas! Il faut dire que je me connais bien et que je suis sidérée d’avoir été assez courageuse pour entreprendre (et finir) une couverture, même sur de grosses aiguilles avec un fil très épais, j’étais certaine que je me découragerais bien avant la bordure. 

J’ai bien hâte de voir la chose une fois bloquée, je suis maintenant convaincue que la grandeur sera excellente pour notre petite Monstre#3, mais aussi qu’elle sera plus qu’acceptable pour Monstre#2. Bien entendu on est loin de la couverture « king size », mais il ne faudrait pas charrier non plus! Je ne comprends vraiment pas ceux et celles qui ont la patience de tricoter des couvertures avec un fil mince et des petites aiguilles, et qui en plus les font à la taille « adulte »!


Quand je vous disais que c’était interminable ce n’était pas une exagération, la preuve c’est que je n’ai pas encore terminé malgré le fait que j’interrompt la rédaction de ce billet à toutes les cinq minutes pour fermer quinze ou vingt mailles supplémentaires avant de m’y remettre!

Le pire dans tout ça c’est que je regarde ma pile de fil en réserve et je me dis que j’aurais vraiment vite fait de m’en débarrasser si je tricotais plusieurs couvertures, même avec des aiguilles un peu plus petites… mais aucune chance!



Le but! La fin est tellement proche que j’y goûte presque déjà!




OMG! J’ai terminé!





Et j’ai à peine eu le temps de prendre une photo avant le blocage que déjà Monstre#2 se ruait sur la chose...


Bon… maintenant je dois rentrer mes fils et bloquer la couverture… des heures et des heures de plaisir en perspective…

10/22/2012

C'est un monstre!


Je sais, c’est complètement approprié considérant les surnoms des membres de notre petite famille, mais je suis complètement dépassée par la couverture qui traîne toujours sur mes aiguilles.


Je suis environ à la moitié de la bordure, qui finalement sera rose pâle et unie, et je ne suis pas certaine que j’aurai assez de deux balles pour la terminer… Je crois qu’il m’en faudra plutôt trois! Ce qui est certain c’est que présentement la couverture est de plus en plus lourde et les mailles de plus en plus serrées les unes contre les autres.

Je ne suis pas non plus certaine de la grandeur que la couverture aura une fois terminée, mais je suis plutôt contente d’avoir décidé d’utiliser le sac entier pour la couverture et d’utiliser une couleur contrastante pour la bordure. Comme dirait PapaMonstre, la couverture aura un air plus « fini ».

Il ne me reste qu’environ 5 ronds et demi à tricoter, mais comme c’est une finition en « volant » les mailles ne cessent de s’ajouter et comme la bordure débutait avec 300 mailles… disons que je suis loin d’avoir terminé!



10/21/2012

Je suis surprise.


Oui, je suis surprise, même très surprise, par l’enthousiasme avec lequel je tricote cette couverture. Je me surprends même à trouver qu’elle se tricote beaucoup trop rapidement parce que je n’ai pas eu le temps de réfléchir à mon dilemme avant d’être confrontée au fait que j’en était à la dernière balle de fil de mon premier sac et qu’il me faudrait commencer la bordure…



Mais la couverture est encore petite, du moins elle a l’air encore un peu petite puisque c’est difficile de juger pendant qu’elle est sur les aiguilles. Reste que je ne suis pas assez certaine de mon coup pour commencer la bordure, ni pour continuer et entamer le second sac.


Malgré le temps gris que nous avons eu samedi, j’ai eu la visite d’un petit junco ardoisé qui a piqué au vif la curiosité de Mr. Fluffy. Disons qu’heureusement pour notre petit visiteur ailé, Mr. Fluffy est un chat d’intérieur qui se contente de chasser sa copine Kalie!




Dans un autre ordre d’idée, je voulais vous laisser avec cette photo de notre dessert d’hier soir; un excellent gâteau aux pommes fait par les bons soins de Monstre#2 (avec une bonne dose d’assistance par MamanMonstre, avouons-le).



10/19/2012

Ce qui devait arriver, arriva…

J’ai terminé la dernière pièce de l’ensemble de Noël de Monstre#3!




Malheureusement, il n’y avait plus de fil rouge au magasin. Correction; il n’y avait pas LE fil rouge dont j’avais besoin au magasin.

Impossible, donc, de me lancer dans le petit tricot rapido-presto d’un bandeau pour cacher les oreilles de Monstre#2 pendant la collecte de bonbons d’Halloween. Elle devra donc porter un de ses « vieux » bandeaux, à moins de tomber sur LE fil rouge d’ici une semaine.


Vous comprendrez donc que je me suis retrouvée confrontée à la fameuse idée de tricoter une couverture… C’est aussi à ce moment précis que je suis tombée nez à nez avec un sac de fil irrésistible et, plutôt que de suivre ma superbe résolution de réduire ma réserve de fil, que j’en ai acheté DEUX.


Puis je me suis sentie coupable, mais pas assez pour ne pas acheter les deux sacs; juste assez pour réellement m’attaquer au tricot de DEUX couvertures.  Je ne sais pas trop quelle grandeur de couverture ça va donner, disons que pour Monstre#3 ce n’est pas vraiment grave, mais j’espère juste que ce sera une grandeur intéressante pour Monstre#2… À suivre.


Les bons côtés de la chose sont nombreux, notamment le fait que le patron de la couverture ronde que je viens de commencer est agréable, le fil est très épais et j’utilise donc de grosses aiguilles ce qui en fait un tricot extrêmement rapide.

La preuve c’est que j’ai à peine commencé ce matin et j’en ai déjà près de la moitié de terminée!


10/18/2012

Now what?

Maintenant que le petit ensemble de Noël de Monstre#3 est terminé  (presque, il me reste le chapeau...), je me retrouve un peu dans les limbes du tricot, c’est-à-dire sans projet précis en tête.


Bon, il y a bien Monstre#2 qui aura besoin d’un bandeau rouge pour son costume de « pecheron » rouge, histoire de ne pas se geler les oreilles pendant sa collecte de bonbons, mais je n’ai plus de fil rouge. Je sais, une véritable tragédie que de devoir aller acheter d’autre fil.

En attendant, par contre, je suis dans l’impasse, à tourner en rond dans ma réserve de fil à la recherche d’inspiration. Bien entendu je peux compter sur Monstre#1 pour souligner le fait que je ne lui ai toujours pas tricoté son ptérodactyle, mais entre vous et moi je n’en ai pas vraiment envie non plus…

Je regarde la multitude de fil « bébé » dans ma réserve et je me dis que je pourrais bien tricoter une couverture... puis je sens déjà les boutons qui me poussent un peu partout à l’idée de passer autant de temps sur un même projet! Après tout, je trouve déjà difficile d’arriver au bout d’un chandail à la taille de Monstre#2, imaginez moi essayer de terminer une couverture.

Mais je me dis que si c’était une couverture tricotée en rond, avec des aiguilles que je n’utilise pas souvent (donc possible de mettre le projet de côté et de faire autre chose), ça aurait comme avantage de libérer pas mal d’espace dans mon sac de fil… mais ça a tellement le potentiel d’être ennuyeux…

J’ai biensûr une robe multicolore à faire pour Monstre#2, et les pantoufles assorties, mais comme je termine à peine une deuxième robe dans le même patron pour Monstre#3, j’ai envie de varier le menu un peu!
Il y a aussi un petit traumatisme qui survient suite à la réalisation que je viens d’éplucher les 300 pages de patrons gratuits qui s’affichent avec le mot clé « bébé+gratuit » dans Ravelry et que je suis toujours au point mort côté inspiration. 

Il faut dire que ça ralenti un peu les ardeurs quand la ligne de pensée va comme suit: « Ohhh la jolie petite robe… de funérailles… bof, finalement non. ».

On parlait d’une couverture hein?

10/17/2012

C'est Noël!


Fausse alerte, malgré que si on se base sur les étalages des magasins ce ne serait pas tellement loin de la réalité… Ce n’est pas déjà Noël, c’est seulement les couleurs de mon dernier tricot qui en sont fortement inspirées!

Je n’y pense jamais sur le coup, mais à chaque fois que je termine une de ces petites robes, je me souviens soudainement à quel point la bordure finale est interminable à faire. N’empêche que j’ai une affection toute particulière pour son petit look « volant » alors je me prête à l’exercice sans trop grogner.




J’avais en tête de décorer la chose en tricotant une fleur, mais je suis tombée sur un bouton tout-à-fait charmant en fouillant dans ma collection. Oui, j’ai une collection de boutons. D’abord parce que les boutons ne sont JAMAIS vendus selon la quantité exacte dont j’ai besoin pour un projet, donc il m’en reste toujours un ou deux en trop, mais aussi parce que je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter des sacs de boutons en vrac avant de me rendre compte que le principe a beau être excellent (plein de boutons pour pas cher :D), il reste qu’il comporte un problème majeur… il y a rarement plus de deux boutons identiques dans un sac.

Bref, je crois bien que je vais abandonner l’idée de tricoter une fleur gigantesque pour décorer la robe puisque le fameux petit bouton en question est adorable.



Je m’attaque maintenant aux petites pantoufles de lutin qui accompagneront la fameuse petite robe.



10/16/2012

Je sais, je sais...


C’est étrangement tranquille en ce qui concerne les photos de tricot ces temps-ci. Il faut dire que j’ai abandonné un projet en cours de route, pour ensuite en commencer immédiatement un autre qui me laissait un peu perplexe. Puis, question de fierté personnelle, je ne suis pas très encline à me répandre en photos si je ne suis pas convaincue que le résultat sera probant.

De plus, j’ai été ralentie dans mes élans de tricoteuse ce qui fait que le projet n’est pas encore terminé. Surprenant, je sais, mais bien vrai; il m’aura fallu plusieurs jours pour terminer ce petit tricot de rien du tout… et je n’y suis pas encore!



Par contre, je suis assez avancée maintenant pour savoir que je vais aller jusqu’au bout et être relativement satisfaite de la chose. J’ai bien hâte de m’attaquer aux autres pièces de l’ensemble, il faut bien qu’il y ait des avantages à avoir un bébé l’hiver; plusieurs petits projets tricot rapido-presto pour le tenir au chaud! Il faut aussi dire qu’à force d’en faire je me réconcilie doucement avec le tricot de pantoufles, du moins pour les bébés.

Une fois que j’aurai terminé cet ensemble, je crois que je vais me lancer dans les coutures des citrouilles de crayon pour la classe de Monstre#1, après tout l’Halloween approche à grands pas!

D’ailleurs j’ai pu convaincre Monstre#2 de se déguisée en petit « pecheron » (lire ici : chaperon) rouge, elle portera donc sa veste en tricot rouge au moins une fois cet automne, même si ce sera surement par-dessus son manteau d’hiver!

L’avantage c’est qu’elle sera au chaud et que je n’ai pas besoin de me casser la tête pour son costume, surtout qu’elle ne veut absolument pas entendre parler de panier pour ramasser des bonbons; elle veut avoir sa citrouille d’Halloween et rien d’autre.

Monstre#1, pour sa part, est plutôt indifférent en ce qui concerne le choix de son costume… alors c’est PapaMonstre qui a décrété qu’il serait un chevalier jedi. La suggestion a été reçue avec enthousiasme, reste à voir si le choix se portera sur un personnage déjà connu ou plutôt sur un personnage à l’image de Monstre#1… 

La seule chose importante pour le moment, aux yeux de PapaMonstre et de Monstre#1, est le choix du fameux sabre laser!



10/15/2012

Ça sent bon les pommes et la cannelle!

Loin des deux douzaines de tartes commandées par PapaMonstre, nous en avons finalement fait  cinq avant de rendre les armes. Il faut dire qu’en s’approchant du fond du dernier sac de pommes, il est devenu évident que les risques de l’auto cueillette par des enfants c’était d’avoir des pommes… d’apparence douteuse.


Nous en aurions probablement tiré beaucoup plus si j’avais réduit un peu la quantité de chacune des garnitures à tarte, mais une tarte aux pommes débordante c’est tellement meilleur!

Ensuite nous avons essayé la recette de gâteau de ma grande cousine…



Un grand travail d’équipe avec Monstre#2 d'abord comme préposée à la cuillière, puis comme préposée à la surveillance du gâteau.



Le plus triste dans cette histoire c’est que la cuisson se sera terminée trop tard pour que Monstre#1 et #2 puissent y goûter, mais ils y auront droit aujourd’hui sans fautes! 

Par contre, je vous assure que les ParentsMonstres se sont fait un point d’honneur de s’assurer de la qualité de la chose… ah les sacrifices que l’on fait pour ses enfants! ;)


10/14/2012

Turns out…


Je ne suis pas obligée de terminer un projet qui ne me plait pas après les premiers 15 rangées de mailles tricotées! C’est une bonne nouvelle parce que je ne crois pas qu’il soit sain de continuer un projet en étant de plus en plus déprimée parce que j’aimerais mieux tricoter autre chose…

Peut-être que j’y reviendrai une fois cette autre petite robe terminée, peut-être pas, mais l’important c’est que je suis de nouveau enthousiasmée par le projet qui traîne sur mes aiguilles.


Remarquez, je risque d’avoir une émeute sur les bras si je ne m’attaque pas à la robe multicolore pour Monstre#2… Et dire qu’aujourd’hui mon temps de tricot sera très limité puisque c’est une autre journée de cuisine intensive de la pomme.

Ce qui risque de rendre bien des Monstres heureux aujourd’hui c’est que malgré que la majeure partie de nos résultats sera congelée, on se réserve un bon gâteau pour déssert ce soir, recette gracieusement suggérée par les 1001 gâteries d’Annie!

Promi, promi, je prendrai des photos de l’opération « Pomme » histoire de faire changement du fil à tricoter… mais je ne suis pas responsable des glouglous de bedons qui suivront surement. Pour ça, il faudra blâmer les 1001 gâteries!



10/13/2012

Résignation


Et oui, l’automne commence à peine que déjà il a fallu mettre de côté les belles petites vestes tricotés de Monstre#2 en faveur du manteau d’hiver et des bottes. La bonne nouvelle c’est que les tricots feront encore au printemps. Une autre bonne nouvelle, les bottes d’hiver font toujours… il faut croire qu’elles devaient être un peu grande l’année dernière!

Demain ce sera une autre journée à saveur de pommes puisqu’il nous reste toujours un bon 25-30 lbs de pommes à cuisiner. Tout ce qui ne finira pas en garniture à tarte, et PapaMonstre m’a convaincu d’en préparer deux douzaines, terminera probablement en compote.

D’ailleurs, nous risquons de cuisiner la compote congelée, histoire de récupérer les pots pour celle que nous ferons demain… Ce n’est que pour les pots, pas du tout parce que les Monstres ont envie d’avoir des bons biscuits à se mettre sous la dent. ;)

Est-ce que nous serons plus sages l’an prochain en ce qui concerne la quantité de pommes cueillies? Au moins l’année prochaine une partie de ces pommes pourront être transformée en purée pour Monstre#3, parce que pour l’heure c’est un peu intense de se retrouver dans les épluchures de pommes jusqu’aux coudes…

Côté tricot c’est plutôt tranquille, j’ai terminé hier la deuxième chaussure multicolore pour Monstre#3, mais je n’ai pas eu envie de me lancer dans la réplique intégrale version Monstre#2 de la robe et des chaussures multicolores.


J’en suis plutôt à improviser une autre petite robe pour Monstre#3, et même si ce n’est rien de bien compliqué, je ne suis pas très avancée puisque nous avons été en mouvement une bonne partie de la journée. 

Par contre, j’ai déjà une autre idée en tête alors je risque de mettre les bouchées doubles pour en finir au plus vite avec cette petite robe!




10/12/2012

Et une autre petite robe pour Monstre#3!

Et je dois dire que Monstre#2 se montre grandement intéressée à avoir, elle aussi, une robe « toute colorée ».


À l’œil, la robe me semble un peu grande pour une taille 6 mois, mais je me dis que ça fera plus longtemps, d’abord avec cache couche et collant, puis comme tunique avec des leggings. C’est une perspective intéressante lorsque l’on considère les efforts que je mets dans mon tricot! Pour ceux qui seraient intéressés par le patron, il est disponible gratuitement et il est vraiment agréable à tricoter.

Ce qui ne fera pas pendant des lustres, par contre, ce sont les pantoufles agencées à cette robe. Et oui, il semblerait que je m’habitue tranquillement à tricoter des pantoufles, du moins pour des tout petits pieds de bébé.


Bien entendu, Monstre#2 menace de faire une grève de la faim si je lui refuse une paire de « pantoufles de ballerine toutes colorées », mais je dois pouvoir arriver à quelque chose en utilisant le fil doublé et des aiguilles plus grande… À suivre!

L’avantage des pantoufles de laine c’est qu’elles peuvent facilement être étirées pour faire un peu plus longtemps. Par contre, je ne tomberai plus dans le piège de la jolie petite pantoufle blanche… du moins pas pour Monstre#2!



Problème…


Comme vous devez vous en douter, les Monstres sont plutôt impatients en ce qui concerne l’arrivée prochaine de leur petite sœur, Monstre#3. Encore hier soir avant le dodo, Monstre#2 me signifiait qu’elle était tannée d’attendre alors je lui ai dit que Monstre#3 arriverait dans quelques semaines… avec la neige. Satisfaite, elle s’est endormie heureuse d’avoir un repère temporel clair.

Imaginez maintenant le pétrin dans lequel je suis puisque c’est ce paysage qui m’attendait lorsque j’ai ouvert les rideaux ce matin:



Personnellement, à 32 semaines et des poussières, je crois qu’il serait préférable que Monstre#3 attende la première neige de décembre, ou la dernière neige de novembre, avant de faire son entrée dans le monde...


10/11/2012

Ce sera "explosion de barbe-à-papa"!


Du moins c’est vraiment ce que ce fil à tricoter m’inspire comme image. Finalement ce n’est pas une mauvaise chose que je tricote autant, j’ai réalisé ce matin en finissant de trier le linge de bébé de Monstre#2 qu’elle était née en été alors que Monstre#3 se joindra à nous en plein cœur de l’hiver.


J’ai quand même récupéré un bon stock de pyjamas, de cache couche et de grenouillères qui seront très utiles, puis acheter quelques camisoles à manches longues et des collants de coton pour accompagner certaines petites robes est loin d’être un investissement incroyable. 

C’est quand même surprenant de voir à quel point des taches mystérieuses font leur apparition sur les vêtements entreposés, d’ailleurs plusieurs petits ensembles sont présentement dans la laveuse avec une bonne couche de détachant.

Maintenant il s’agit de ne pas tomber dans le piège de tricoter tous les morceaux dans la même taille!


10/10/2012

Kryptonite


Pour Superman c’était une roche vert fluorescent (ou rouge), pour moi et un bon nombre de tricoteuse; c’est la laine.

J’ai beau avoir presque complètement anéanti mon énorme balle de 16oz de fil blanc, une bonne partie d’une balle turquoise de même dimension (voir chandail à torsades), deux balles de fils qui ont fait le bonheur de mes cousines (après avoir été transformée en mitaine pas de doigts)… ma réserve de fil ne diminue pas vraiment.

Il faut en partie blâmer GrandMamanMonstre qui m’a offert deux énormes balles de 16oz, mais comme c’était dans un contexte d’extrême urgence ça ne compte pas vraiment. Voyez-vous, j’allais manquer de fil pour terminer le lapin de Monstre#3 et, par un heureux hasard, l’une de ces balles, qu’elle comptait m’offrir pour Noël, était parfaitement identique.


Pour le reste par contre, la faute me revient entièrement puisque j’ai acheté un autre sac de fil. Je n’ai pas pu résisté, il était beaucoup trop parfait!


Peut-être que je peux me justifier si j’utilise mes restes de turquoise en complément dans mon prochain projet… toutes les excuses sont bonnes! Et si ma réserve diminuait trop, le risque que PapaMonstre remette encore à plus tard la finition de mon cadeau de la fête des mères serait beaucoup trop grand!

Bonne nouvelle ce matin, j’ai retrouvé les pantoufles de Monstre#2 et j’ai pu coudre les petites décorations et ajouter les rubans…


Monstre#2 a préféré les petits boutons en forme de fleur plutôt que les fleurs de ruban, un choix que j’approuve entièrement parce que beaucoup plus facile à coudre sur la pantoufle! J’ai aussi eu l’agréable surprise de découvrir que les pantoufles, qui était brune et rose lorsque je les ai retrouvées, ont repris leur couleur d’origine (ou presque) après un bon lavage avec détachant.

Outre le fait que les rubans aux chevilles sont trop mignons, maintenant les pantoufles lui restent bien dans les pieds pendant qu’elle fait ses acrobaties de ballerine espionne.

Ma fille est un paradoxe.





10/09/2012

Monstre#2 a fait une sieste...


Il est facile de croire que la fameuse sieste des enfants est un moment particulièrement appréciable de la vie parentale. C’est certain que j’en ai profité au maximum puisque j’ai terminé le projet dont je vous parlais ce matin même!


Ne vous affolez pas, je n’ai pas tricoté le cache couche à manches longues… ni la paire de collant de coton qui n’est pas présente sur cette photo. J’aurais pu puisqu’il y a bel et bien des patrons disponibles pour le faire, mais je ne suis pas maniaque à ce point. J’ai aussi acheté les petites fleurs de tissus au magasin parce que je suis loin d’avoir la patience de faire de l’origami avec des rubans, surtout quand je peux en avoir une dizaine pour 1.30$!

Il ne me reste qu’à bloquer le tout, histoire que Monstre#3 n’ait pas l’air d’un saucisson ficelé, mais je serai la première à avouer que l’important c’est d’en tirer au moins une ou deux photos avant de remiser le tout lorsque ce sera déjà trop petit.

Pour en revenir à la sieste de Monstre#2, comme je le disais elle aura été rentable puisque ce projet tricot est terminé. Par contre, j’ai maintenant droit à une Monstre#2 pleine d’énergie qui refusera certainement de se coucher à l’heure habituelle...



Murphy quand tu nous tiens!


Loi de Murphy oblige, comme j’ai enfin eu la chance d’aller acheter les décorations pour les pantoufles de ballerine de Monstre#2 et #3 je ne retrouve plus la deuxième pantoufle de Monstre#2. Il faut bien qu’elle traîne quelque part dans la maison, mais impossible de la trouver depuis hier. 

Bon, je dois admettre que je n’ai pas fait l’effort herculéen de regarder sous le divan… en effet, cet espace semble avoir un magnétisme irrésistible pour les jouets, les bas, les pantoufles, les aiguilles à tricoter, etc.

Je n’ai pas encore fait de choix définitif à savoir si ce seront les boutons ou les boucles qui iront orner les fameuses pantoufles, je suis beaucoup trop préoccupée par mon problème de localisation de la pantoufle perdue!


Mais présentement je penche un peu plus du côté des petites boucles fleuries… malgré le fait qu’elles seront vraisemblablement beaucoup plus difficile à coudre sur les pantoufles. 

J’achève présentement le dernier morceau de l’ensemble qui accompagnera les fameuses pantoufles de ballerine de Monstre#3, le bonnet ayant été terminé quelque part dans la journée de dimanche.



En fait, je jongle avec l’idée d’ajouter à cet ensemble un quatrième morceau, mais comme je suis présentement dans une situation relativement précaire en ce qui concerne le fil à tricoter blanc, j’essaie de concentrer mes efforts à terminer le morceau en cour avant de réfléchir au suivant. Au moins, s’il y a bien un fil qui est impossible d’avoir en trop, c’est bien le blanc de base!

Il faut dire que si je n’avais pas doublé mon fil pour obtenir quelque chose d’un peu plus chaud et une épaisseur de fil équivalente au rose qui me sert également pour ce projet, je serais beaucoup plus à l’aise avec la quantité de fil qu’il me reste pour terminer… mais le résultat serait beaucoup moins intéressant aussi. 

Ah la dure réalité de la vie d’une tricoteuse compulsive… et avant de me faire traiter de parano, ce que vous voyez dans le sac de plastique représente réellement la moindre petite balle de ce fil blanc sport que j’ai en réserve!


La bonne nouvelle c’est que c’est un fil très facile à trouver et que PapaMonstre devrait être en mesure d’aller chercher tout seul comme un grand après une journée de travail cette semaine! ;)





10/08/2012

Petite fin de semaine tranquille au niveau blog...


Comme je n’ai absolument rien de nouveau à dévoiler côté tricot (c’est rare n’est-ce pas?!), je vais plutôt une petite parenthèse cuisine!


En effet, nous avons passé une partie de notre fin de semaine à cuisiner les pommes récoltés lors de notre expédition au Verger de laSoalaieUne bonne vingtaine de pots de beurre de pommes, une tarte et un nombre incalculable de pommes croquées sur le vif plus tard… il nous reste toujours plus d’un sac d’épicerie plein de pommes.

Il faut dire qu’il me reste toujours à préparer les garnitures à tarte que je vais congelées, la tarte faite en fin de semaine était pour consommation immédiate.


J’aurais dû prendre le temps de prendre la tarte en photo après la cuisson, mais aussitôt qu’elle est sortie du four elle s’est retrouvée en morceaux dans différentes assiettes et recouverte de crème glacée… quelle tragédie quand même!

Si je peux faire l’effort surhumain de penser à acheter des assiettes à tarte en aluminium la prochaine fois que je vais magasiner, je devrais pouvoir préparer une bonne douzaine de garniture à tarte et les congelées. L’avantage c’est qu’en faisant cela, nous n’avons plus qu’à déposer la garniture congelée dans une croute toute préparée (la paresse des fois c’est bon!) et 45 minutes plus tard, un délice tout chaud sort du four!

Malheureusement, à moins de préparer deux ou trois douzaines de garnitures à tartes, je suis pas mal convaincue qu’il me restera au moins un demi sac d’épicerie encore rempli de pommes…

Est-ce que 32 semaines de grossesse c’est trop tôt pour préparer les purées de pommes pour Monstre#3?





10/07/2012

Et un lapin pour Monstre#3

J’ai terminé hier soir le lapin de Monstre#3 et je dois dire que je suis assez contente du résultat.



En plus, il devrait rester beau plus longtemps que celui de Monstre#2 car le fil est plus épais... le lapin blanc de Monstre#2 s’est déjà beaucoup cotonné, mais c’est la preuve qu’elle l’aime beaucoup et qu’elle s’amuse bien avec.

De toute façon, il serait un peu dommage de faire une peluche à un enfant en ayant en tête que la fameuse peluche ne fera que prendre la poussière, juché sur une tablette hors de portée de l’enfant en question! 

Je n’ai pas encore monté les mailles de mon prochain projet, en fait je ne suis même pas certaine de quel projet suivra...