9/19/2012

Un tier…

Et oui, si la commande de PapaMonstre se concrétise, je pourrai me réconforter devant le fait que j’en ai déjà terminé le tier… du moins en ce qui concerne l’aspect tricot de la chose puisqu’il me reste encore l’assemblage.


Par contre, si je ne fais pas une pause de ce « petit » projet, je risque de me transformer moi-même en citrouille… ou du moins de me démolir le tunnel carpien! Être raisonnable je prendrais une pause complète de tricot, mais c’est plus fort que moi… j’ai le syndrome de l’aiguille vide! J’hésite encore à savoir de quelle couleur sera mon prochain lutin, à défaut d’avoir un autre projet en tête, mais chose certaine c’est qu’il ne sera pas orange!


J’oubliais presque que je m’étais décidée à faire un serpent pour Monstre#2, mais je n’ai pas vraiment envie d’un projet de longue haleine pour le moment alors je crois qu’il est préférable d’attendre d’être vraiment motivée.

 Pour l’instant je peux toujours tricoter la tête, dans les deux cas elle sera blanche, mais lorsque viendra le temps de faire le choix pour le corps je dois dire qu’entre les deux mon cœur balance. Il faut dire que je baigne dans les décisions en ce qui concerne mon tricot... j’hésite presque à faire une couverture pour Monstre#3! Il faut dire que j’ai déniché un patron de couverture tricotée en rond, je ne sais pas pourquoi, mais ça me semble tellement moins contraignant de tricoter en rond que sur des aiguilles droites.

 Encore là, je ne suis pas encore assez motivée pour entreprendre un projet de si longue haleine, et il faut admettre qu’une couverture serait forcément un plus long projet qu’un serpent pour Monstre#2! Je crois que ces « envies » de projet d’envergure (c’est-à-dire des projets qui utilisent beaucoup de fil) me viennent en partie du fait que ma réserve de fil a été rapatriée à l’étage depuis que nous avons découvert nos petits locataires poilus dans le sous-sol.


Il est beaucoup plus difficile de faire abstraction de la montagne de fil qui encombre le salon que de celle qui est camouflée dans la chambre d’amis… D’autant plus que mon cadeau de la fête des mères se fait encore attendre (le fameux module de rangement pour mon fil) et que les lutins ont beau me permettre de passer une certaine quantité de fil chacun, ce n’est pas à cette allure que la réserve comme telle va diminuée!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire