9/03/2012

Il y a donc une raison...

Pour que les sacs de fil à tricoter en vrac soient si peu dispendieux. Il s’avère que souvent il y a des défauts, mais jusqu’à présent j’ai été relativement chanceuse; ceux que j’ai achetés ont presque tous été de qualité irréprochable. Il faut dire qu’il y en a peut-être qui ont des défauts que je n’ai pas découvert encore… Le défaut d’acheter en quantité, c’est qu’on ne l’utilise pas au complet rapidement!

Avant-hier je suis tombée sur une balle étrange… c’est une belle balle de laine turquoise, provenant d’un sac que j’ai quasiment utilisé en entier sans problèmes, mais cette balle est… différente. En fait, il semblerait qu’elle ait été doublée ce qui fait que lorsqu’on la déroule, elle s’emmêle sur elle-même. Bref, très agréable comme exercice.

Tout de même, avec l’aide de PapaMonstre, j’ai réussi à me faire de plus petites balles qui m’ont servi à faire un autre petit ensemble bonnet/bottines pour Monstre#3.


Malheureusement, les bottines me posent toujours autant de problèmes!


L’avantage quand on tricot pour soit c’est que les imperfections sont beaucoup moins dérangeantes!


Maintenant que ce petit projet est terminé, je peux en commencer un nouveau. Cette fois-ci ce sera pour Monstre#2 parce qu’en me promenant dans ma liste d’attente sur Ravelry, je suis tombée sur le modèle « Paint me a sweater » et cette fois mon œil y est vraiment resté accroché. Il faut dire qu’en pataugeant dans ma réserve de fil à tricoter pour trouver de l’inspiration pour Monstre#3, je suis tombée sur un reste de fil que j’avais beaucoup aimé pour Monstre#2.


Comme je n’étais pas certaine d’en avoir suffisamment, j’en ai racheté une balle lorsque je suis allée chercher la couleur contrastante pour faire le col, les bordures de manches et la taille. Dans le pire des cas, Monstre#2 aura aussi droit à un chapeau... et une paire de gants!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire