8/24/2012

Le chandail hiboux 2.0 est terminé!

Comme PapaMonstre a « subtilement » oublié d’aller m’acheter la balle de laine qu’il me manquait pour faire des manches longues, je me suis essayée pour des manches courtes…


Monstre#2 n’avait pas trop l’air déçue du changement et le chandail pourra toujours être porté étagé par-dessus avec un chandail de coton à manches longues. N'empêche que la quantité de fil qu’il me restait au moment de commencer la seconde manche était, pour le moins que l’on puisse dire, inquiétante.


Au moment de fermer la manche, je n’étais même pas convaincue que j’y arriverais sans devoir faire de la magie!


Au final, et non pas sans quelques palpitations, j’aurai réussi à terminer sans manquer de fil!


Chose certaine c’est qu’il lui fera un bon moment!

Évidemment, mes aiguilles ne seront pas restées vides bien longtemps… En fouinant dans ma réserve de fil, je suis tombée sur un sac de fil que j’avais oublié, d’une couleur que j’ai affectueusement surnommée « piñata de cirque ».


Il va sans dire qu’il m’a semblé plus qu’approprié d’en faire un bonnet pour Monstre#3… quitte à l’avoir tricoté pour rien si Monstre#3 fait mentir l’échographiste!

Dans un autre ordre d’idée, nous avons eu la chance hier d’avoir la visite d’une amie de « la grande ville » qui se paie la tournée de la Gaspésie pendant ses vacances. Outre la joie immense d’avoir de la visite et de se revoir malgré nos horaires un peu fous, car si j’ai les bras pleins de monstres à gérer, ses bras sont tout aussi pleins d’une carrière fleurissante, nous avons pu partager avec elle un de nos petits trésors local; le délicieux pâté aux fruits de mer de la poissonnerie du centre-ville!

Un des meilleurs avantages de notre déménagement en région c’est de pouvoir profiter de tous ces petits trésors de produits frais et locaux! Et ça devient un peu une fierté d’en faire profiter ceux qui nous rendent visite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire