6/07/2012

Mine de rien, nous allons y arriver!

Ce ne sera pas parce que j’aurai su apprivoiser la machine à coudre, mais il y a bon espoir que la maison de poupée soit terminée, et meublée, à temps pour la fête de Monstre#2. Je prédis quand même que la nuit sera courte puisqu’il reste encore le divan à réaliser.

Je pourrais parler longtemps de mes péripéties de machine à coudre… en fait, peut-être pas si longtemps puisque je ne semble pas du tout en mesure de la faire fonctionnée. La machine se bloque, le fil se casse et j’ai tellement peur de me coudre un doigt, ou un avant-bras au complet, que je peine à faire des coutures droites. De toute façon, même si mes coutures étaient droites ça ne m’aiderait pas du tout puisque la machine se bloque et que je peine à me dépêtrée du cafouillis résultant.



La bonne nouvelle c’est que pour le peu de couture que j’ai à faire je peux « facilement » m’en sortir avec un fil et une aiguille… d’ailleurs c’est ce que j’ai utilisé comme solution ce matin pour faire les oreillers.



Il me reste les trois couettes pour les lits, soit deux lits simples et un lit double, et les draps à faire. Par contre, je crois que pour les draps la solution sera de simplement coller le tissus sur le bloc de mousse ce qui veut dire qu’il ne me reste que 3 rectangles de tissus à couper, plier en deux et coudre avec une épaisseur de bourrure à couverture. Oui, oui, il se vend bien de la bourrure exprès pour les couvertures, pour la courtepointe en fait. C’est un genre de couverture en mousse pas trop épaisse, c’est d’ailleurs ce que j’ai pris pour rembourrer un peu les sièges des chaises de cuisine.



Non nous n’avons pas opté pour un décor Zen, c’est juste que la peinture des dossiers et des pattes de chaises n’était pas terminée hier au moment d’abandonner le navire. Une fois que les derniers meubles seront achevés il restera à fixer les décorations, et les fenêtres, aux murs. Si la gommette semble être une option prometteuse et peu destructrice (bonjour la peinture arrachée) pour les cadres et l’horloge, je crois que nous devrons nous résoudre à la bonne vielle colle pour faire tenir les fenêtres.

Puis il ne me restera qu’un petit projet de peinture à faire en urgence. Voyez-vous, fabriquer un four et un frigidaire (et un comptoir, et des armoires, et un évier…) c’était un peu au-dessus de nos forces. Je me suis donc tournée vers kijiji.ca et j’ai trouvé un module de cuisinette de barbie (armoires, lave-vaisselle, frigidaire, évier, four, alouette…) qui n’était pas rose bonbon (mais bien bleu bonbon…). GrandMamanMonstre et GrandPapaMonstre sont allé me le chercher (parce que Bas-St-Laurent/Mascouche versus Montréal/Mascouche c’est une petite trotte pour une gugusse de barbie). Il s’agit de ce modèle :



Comme nous ne raffolons pas des couleurs je compte la peindre. Je suis tombée sur cette photo qui m'a amplement donné espoir que je pourrais en tirer quelque chose de très potable!

C’est un beau projet et je suis persuadée que Monstre#2 sera comblée lorsque nous lui dévoileront la chosse. Par contre, je crois que PapaMonstre et MamanMonstre seront cernés jusqu’au nombril une fois la tache achevée…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire