6/30/2012

Finalement, c’était beaucoup trop dur pour nous…

Il faut dire qu’il y a bien peu de vision plus misérable qu’un chaton avec les yeux et le nez tous gommés de décharges vertes et purulentes! Comme le vétérinaire ne pouvait pas nous aider avant le sevrage, nous nous en sommes remis au Polysporin en gouttes pour les yeux. J’aurais préféré en crème, mais il n’y en avait plus à la pharmacie…


Je sais, je sais… ici on tombe solidement dans la catégorie « Faites ce que je dis et non pas ce que je fais ». C’est certain que c’est toujours plus sécurisant d’avoir le produit prescrit par le vétérinaire, mais des fois ça coûte un peu plus cher pour le même produit. Puis là ce n’était même pas juste une question de sous puisqu’il fallait laisser la nature faire son œuvre. Je serai probablement très lourdement critiquée par les puristes, mais la nature elle fera son œuvre ailleurs que dans ma verrière!


Depuis deux jours notre petite chatonne n’a plus de décharges dégoûtantes et se promène joyeusement dans la verrière! Elle nous parait beaucoup plus en forme, il faut dire que ça ne doit pas être très agréable d’avoir les yeux collés par l’infection… C’est certains que des goûtes pour les yeux ça ne fait pas de miracles pour le petit nez qui coule, mais pour le confort de la bête ça semble avoir fait un monde de différence.


De toute façon le sevrage devrait commencer bientôt puisque notre petite chatonne entame sa quatrième semaine de vie et que, visiblement, Maman Petite Blanche commence a en avoir un peu assez de servir de station-service pour chaton. Remarquez qu’elle ne cherche toujours pas à prendre la porte pour sortir dehors, en fait elle se fond dans les craques du plancher lorsque l’on ouvre la porte… je crois qu’elle est très confortable là où elle est! D’ailleurs pendant l’orage éclair, que nous avons eu hier, elle aurait bien voulu venir se cacher sous le divan!

Mr. Fluffy est extrêmement curieux de ce qui se trame de l’autre côté de la porte. Il voudrait bien aller jouer avec la Petite Blanche je crois! Malgré que ses vaccins soient tous en ordre, nous préférons le garder à l’écart d’ici à ce que la petite chatonne soit un peu plus imposante avant de les laisser s’amuser ensemble… de plus, il vaudrait mieux pour Mr. Fluffy que la Petite Blanche ne le considère pas comme une menace pour sa progéniture, histoire que Mr. Fluffy ne se retrouve pas avec un œil en moins!

Ce n’est pas comme s’il y avait réellement eu un risque du contraire, mais je crois bien que cette petite chatonne, affectueusement nommée Calie par PapaMonstre et Monstre#2, fera bientôt partie intégrante de notre petite famille…

6/28/2012

Mon livre!

Il fallait bien que j’en fasse une maladie ce matin pour que le fameux livre apparaisse au pas de la porte après avoir poster mon dernier billet!


J’ai à peine eu le temps de le feuilleter moi-même que déjà Monstre#1 voulait se faire raconter l’histoire.


Les illustrations sont vraiment très belles et j’ai vraiment hâte d’aller acheter la laine pour m’attaquer aux patrons qui se retrouvent à la fin de l’histoire! Il faut dire que le petit manteau m’est tombé dans l’œil il y a déjà un bon moment et que j’ai envie d’un projet différent des peluches/bonnets pour bébé… avant de me lancer dans le tricot pour Monstre#3 biensûr.


Malgré mon enthousiasme pour le manteau, je sais bien que c’est la peluche qui ravira réellement Monstre#2… mais il faut bien se faire aussi plaisir un peu!J’ai vraiment été enthousiasmée lorsque j’ai découvert ce livre. Le concept est vraiment super; une histoire touchante pour accompagner un enfant dans l’attente d’un petit frère ou d’une petite sœur et de superbe patron de tricot pour satisfaire la maman tricoteuse… ou le papa tricoteur, bien que ce ne soit pas le cas chez les Monstres!

Avec toute cette belle anticipation, c’est facile d’être un peu déçu une fois qu’on se retrouve devant le produit réel entre les mains. Pour être honnête, oui je suis déçue. La qualité des images est sans reproche, le livre est d’excellente qualité et les patron de tricot sont bien écrit et seront sans doute facile à suivre.

Non, ce n’est pas à ce niveau que mes attentes ont été trop élevées. En fait, l’histoire adorable de la grande sœur qui attend un petit frère ou une petite sœur n’existe pas vraiment. Au milieu de l’histoire on mentionne l’arrivée imminente d’un bébé, puis plus rien... après l’inscription *The End* on a droit à une petite illustration de la grande sœur avec le bébé dans les bras, mais c’est tout.

En fait, l’histoire comme telle traite surtout de l’enchaînement des saisons pendant que la maman tricote assidûment le manteau de sa grande fille, manteau qu’elle enfilera une fois l’automne revenu, présumément après l’arrivée du bébé.

C’est mignon, très bien illustré et agréable à regarder et Monstre#1, du haut de ses 6 ans, a bien aimé se faire raconter l’histoire en version « traduction libre ». C’est mignon, très bien illustré et agréable à regarder et Monstre#1, du haut de ses 6 ans, a bien aimé se faire raconter l’histoire en version « traduction libre ».

Il demeure que ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais… je m’attendais à une petite souris un peu anxieuse, comme tous les enfants dont la famille s’agrandit, à une histoire de temps qui passe, certes, mais surtout à une histoire qui soutient l’enfant dans cette transition en démontrant que ses parents se préoccupent toujours autant de lui.

L’idée reste bonne; un livre de conte avec des patrons qui permettent de réaliser les tricots qui y sont illustrés. Puis comme ces patrons ne sont pas vendus autrement que par le biais de ce livre, aucune alternative pour pouvoir faire ce manteau qui m’a tellement tapé dans l’œil!

Je crois quand même que j’attendrai de potentiellement recevoir les autres volumes (Freddie’s blanket et Phoebe’s birthday) en cadeau plutôt que de les commander moi-même…

Et finalement, si je commande un livre pour un patron, peut-être que c’est plus rentable de choisir un ouvrage un peu moins ludique, mais qui comporte plus de projets protentiel.

Toujours pas de livre à l’horizon.

Dommage puisque j’ai terminé, hier, la peluche qui complète le cadeau de bienvenue aux jumeaux d’une copine. Avec un peu de chance je le recevrai pendant les vacances de PapaMonstre et j’aurai l’opportunité d’aller faire le plein de fil à tricoter pour entamer les projets qu’il contient!


Il ne me reste plus qu’à mettre le tout à la poste!

Pour ceux et celles qui voudraient des nouvelles de notre petit chaton, soyez sans craintes la petite bête se porte à merveille malgré une infection aux yeux et probablement une petite infection respiratoire. Le vétérinaire ne veut/peut rien faire pour le moment puisqu’elle n’a que trois semaines et n’est pas sevrée encore, mais ça ne devrait tarder à la voir grandir à vue d’œil.



Déjà ce matin je l’ai trouvé à gambader dans la verrière après s’être échappée de sa boîte… ce sera un esprit fort je crois! Sa mamanm, la Petite Blanche refuse toujours de sortir lorsqu’on lui offre la porte, elle s’est même cachée derrière le télescope de PapaMonstre lorsque j’ai reçu un coli de Purolator hier. Rien à faire, je crois qu’elle se plait bien dans le confort de cet abri. Elle qui avait refusé catégoriquement d’utiliser un bac de litière lorsque nous l’avions fait entrer cet hiver parce que ça nous brisait le cœur de la voir les moustaches glacées dans la neige… allez savoir ce qui lui passe par la tête!

Par contre, Mr. Fluffy est bien embêté de ne pas pouvoir aller voir de plus près ce qui se trame dans la verrière… malgré le fait que ses vaccins soient à jour, nous préférons ne pas le laisser y aller pour éviter de se retrouver avec un Mr. Fluffy éborgné! Malgré tous les mamours que la Petite Blanche et lui peuvent se faire au travers du moustiquaire de la cuisine, je ne crois pas qu’elle apprécierait tellement qu’il vienne renifler de trop près sa progéniture…


N’empêche que si tout va pour le mieux, j’ai bien l’impression que la petite chatonne prendra racine une fois que sa mère en aura terminé avec elle… À suivre!

6/23/2012

Un billet tout en photos!

La bonne nouvelle majeure, ces jours-ci, c’est que les nausées s’estompent tranquillement et que j’ai repris le tricot… d’ailleurs j’ai une peluche, à qui il ne manqué que les oreilles, qui traîne sur le divan. Le but étant de l’avoir terminée d’ici mardi, je crois que ce sera fait sans problèmes! N'ayez craintes... c'est la main de PapaMonstre sur la photo et non la mienne!



Reste à décider de quelle couleur sera la veste de Monstre#2… j’hésite toujours entre rouge (pour mon petit chaperon rouge) ou un beau bleu profond qui ferait ressortir ses yeux. Je crois que je vais probablement finir par lui faire les deux! Je suis aussi tombée sur une photo d’une veste réalisée à partir du même patron et à laquelle on avait ajouté une doublure en polar… TRÈS intéressant!

Dans un autre ordre d’idée, notre petite chatonne et sa maman se portent bien. La maman semble très heureuse de son abri, c’est-à-dire notre verrière, puisqu’elle refuse de retourner gambader dehors même lorsqu’on lui offre la porte. Elle se sait en sécurité, la nourriture et l’eau fraîche coulent à flot… qui pourrait la blâmer.



Malgré ce qui semble être une petite infection aux yeux, la chatonne grandit bien et explore de plus en plus ses alentours. Je l’ai même surprise à sortir de sa boîte! Pour le moment ce n’est rien que quelques compresses d’eau chaude ne pourront soulager, mais nous veillons au grain.



Est-ce qu’il y a quelque chose de plus mignon qu’un chaton?





Finalement, puisque je suis toujours légèrement ralentie, c’est PapaMonstre qui se dévoue pour prendre les photos de nos voisins à plumes et cette semaine ce sont les chardonnerets jaunes qui s’en donnent à cœur joie!









PapaMonstre a aussi réussi à capturer, en photo biensûr, un pluvier kildir…



Je laisse le soin à PapaMonstre d’écrire un billet pour vous présenter ses aurores boréales… :)

6/20/2012

Je devrais recevoir mon livre mardi. Concrètement, ça veut dire qu'il serait préférable pour tout le monde que j'aie terminé la peluche que je viens tout juste de commencer. La bonne nouvelle dans tout ça c'est quand même que je réussi tranquillement à reprendre le tricot! Puis sachant qu'il ne manque que deux bras et une demie tête au toutou... je suis pas mal positive sur la probabilité de l'avoir terminé d'ici là!

Avec un peu de chance PapaMonstre terminera avant Noël mon cadeau de fête des mères, c'est-à-dire le module de rangement pour mon stock de fil à tricoter... ;)

Dans un autre ordre d’idée, nous avons eu la surprise ce matin que notre Petite Blanche nous ramène un chaton! En fait il s’agit d’une chatonne, étant donné sa coloration, et elle est toute petite. Nous avions estimé que les chatons de la Petite Blanche devaient être nés aux alentours du 2 juin, ce qui est pas mal confirmé par l’apparition de cette petite chatonne toute petite qui a encore les yeux collés.



Nous leur avons donc préparé une petite boîte... qui sait si elle ira chercher d'autres chatons d'ici ce soir!

6/18/2012

C'est long!

Et ennuyeux de ne rien faire. C’est certain que lorsque le médecin m’a annoncé que je ne pouvais rien faire de fatiguant, pas de ménage, pas de lavage, je n’ai pas pleuré. De toute façon, vous savez tous très bien que j’avais pleuré tout ce que j’avais avant de savoir que Monstre#3 était toujours en grande forme. Je me suis dit que je tricoterais, que je lirais, j’ai même eu l’audace de penser que je prendrais le temps de jouer à des jeux vidéo.

Finalement j’ai toujours autant la nausée, ça tricote vraiment mal quand on est allongée et je m’ennui vraiment beaucoup de pouvoir jouer avec Monstre#2! Mais tranquillement ça va mieux et hier j’ai terminé le deuxième bonnet pour les jumeaux d’une amie… ne reste que la seconde peluche maintenant! Ce sera probablement mon dernier petit projet avant de recevoir mon petit cadeau « à moi de moi » et d’entâmer un projet de plus grande envergure.

Je me suis commandé le livre « Phoebe’s sweater », un délicieux petit livre de contes… et de tricot! En anglais seulement, mais ce n’est pas bien grave puisque je tricote en anglais de toute façon. J’ai bien hâte de l’avoir entre les mains (d’ici 15 jours) pour pouvoir le commenter davantage, mais je n’ai pas pu résister. Comment aurais-je pu puisque c’est l’histoire d’une petite souri qui va devenir grande sœur et pour qui sa maman tricote?! Puis si vous suivez le lien, vous verrez que le petit manteau est juste trop adorable pour que je puisse résister à l’envie d’en avoir un (dans chaque couleur) pour Monstre#2. La peluche avec le même manteau c’est vraiment un plus énorme aussi…

Si l’autre volume, « Freddie’s blanket », avait été disponible lorsque j’ai passé ma commande, je l’aurai acheté aussi… trop difficile de ne pas réaliser à quel point les enfants ont besoin d’une peluche ornithorynque. Puis il y a un troisième livre qui sort dans quelques jours (30 juin)… je sens que je vais avoir des suggestions très précises de cadeaux pour ma fête… en décembre.

En espérant maintenant que j’aille encore mieux dans quelques jours et que je puisse prendre la voiture pour aller acheter la laine pour ces projets… Oui, encore de la laine! Faut bien se remonter le moral après bientôt deux semaines au lit! Vivement le retour avec le médecin, histoire de pouvoir reprendre une vie normale... et d'avoir la confirmation que tout va bien pour Monstre#3…

6/11/2012

Monstre#2 a eu trois ans… déjà!

Il y a quelques jours Monstre#2 a eu trois ans! Notre belle grande fille continue de grandir et de nous faire vivre de beaux moments. Il y a bien peu de choses plus attendrissantes que de voir son regard s’illuminer lorsqu’elle aperçoit son gâteau d’anniversaire qui s’approche!



Et oui, un gâteau bien ordinaire acheté tout fait à l’épicerie… j’avais des beaux plans de gâteau fait maison et décorer avec des Kit Kat et des petits bonbons, mais Monstre#3 avait d’autres plans.

Non, ce n’est pas une erreur de frappe… alors que sa grande sœur dormait paisiblement avant de se réveiller le jour de sa fête, Monstre#3 à décider qu’il (ou elle) manquait d’attention et nous avons eu le plaisir de passer la nuit à l’urgence pour une fausse couche…
Une fausse couche qui, finalement, ne l’était pas du tout. Après 12 heures de tristesse, nous avons eu la confirmation par l’échographie que Monstre#3 était toujours en grande forme, contrairement à PapaMonstre et MamanMonstre qui, eux, étaient pas mal sur le carreau. Le moins bon côté de la chose c’est que je suis clouée au lit pour les deux prochaines semaines et que je m’ennuie pour mourir! Mais c’est un moindre mal, je sais.

Donc si la journée même de la fête de Monstre#2 a été plutôt mouvementée et pas très amusante au final, nous avons quand même pu la fêter avec le sourire le lendemain. Et je crois que la princesse était ravie!



Et même si la maison de poupées n’a été terminée qu’en fin d’après-midi après que mademoiselle ne l’eu reçue, sa réaction lorsqu’elle a vu la chose était magnifique! D’ailleurs Monstre#1 ne se fait plus du tout prié pour jouer dans la chambre de sa sœur…



Par contre la maison ne sera pas restée bien rangée très longtemps, exploration oblige!



Et que les coeurs sensibles se rassurent, la maison est solidement fixée au mur, histoire de résister à l’escalade intempestive!

6/07/2012

Mine de rien, nous allons y arriver!

Ce ne sera pas parce que j’aurai su apprivoiser la machine à coudre, mais il y a bon espoir que la maison de poupée soit terminée, et meublée, à temps pour la fête de Monstre#2. Je prédis quand même que la nuit sera courte puisqu’il reste encore le divan à réaliser.

Je pourrais parler longtemps de mes péripéties de machine à coudre… en fait, peut-être pas si longtemps puisque je ne semble pas du tout en mesure de la faire fonctionnée. La machine se bloque, le fil se casse et j’ai tellement peur de me coudre un doigt, ou un avant-bras au complet, que je peine à faire des coutures droites. De toute façon, même si mes coutures étaient droites ça ne m’aiderait pas du tout puisque la machine se bloque et que je peine à me dépêtrée du cafouillis résultant.



La bonne nouvelle c’est que pour le peu de couture que j’ai à faire je peux « facilement » m’en sortir avec un fil et une aiguille… d’ailleurs c’est ce que j’ai utilisé comme solution ce matin pour faire les oreillers.



Il me reste les trois couettes pour les lits, soit deux lits simples et un lit double, et les draps à faire. Par contre, je crois que pour les draps la solution sera de simplement coller le tissus sur le bloc de mousse ce qui veut dire qu’il ne me reste que 3 rectangles de tissus à couper, plier en deux et coudre avec une épaisseur de bourrure à couverture. Oui, oui, il se vend bien de la bourrure exprès pour les couvertures, pour la courtepointe en fait. C’est un genre de couverture en mousse pas trop épaisse, c’est d’ailleurs ce que j’ai pris pour rembourrer un peu les sièges des chaises de cuisine.



Non nous n’avons pas opté pour un décor Zen, c’est juste que la peinture des dossiers et des pattes de chaises n’était pas terminée hier au moment d’abandonner le navire. Une fois que les derniers meubles seront achevés il restera à fixer les décorations, et les fenêtres, aux murs. Si la gommette semble être une option prometteuse et peu destructrice (bonjour la peinture arrachée) pour les cadres et l’horloge, je crois que nous devrons nous résoudre à la bonne vielle colle pour faire tenir les fenêtres.

Puis il ne me restera qu’un petit projet de peinture à faire en urgence. Voyez-vous, fabriquer un four et un frigidaire (et un comptoir, et des armoires, et un évier…) c’était un peu au-dessus de nos forces. Je me suis donc tournée vers kijiji.ca et j’ai trouvé un module de cuisinette de barbie (armoires, lave-vaisselle, frigidaire, évier, four, alouette…) qui n’était pas rose bonbon (mais bien bleu bonbon…). GrandMamanMonstre et GrandPapaMonstre sont allé me le chercher (parce que Bas-St-Laurent/Mascouche versus Montréal/Mascouche c’est une petite trotte pour une gugusse de barbie). Il s’agit de ce modèle :



Comme nous ne raffolons pas des couleurs je compte la peindre. Je suis tombée sur cette photo qui m'a amplement donné espoir que je pourrais en tirer quelque chose de très potable!

C’est un beau projet et je suis persuadée que Monstre#2 sera comblée lorsque nous lui dévoileront la chosse. Par contre, je crois que PapaMonstre et MamanMonstre seront cernés jusqu’au nombril une fois la tache achevée…

6/05/2012

Accomplissements textiles…

Hier j’ai terminé tous les accessoires textiles de la maison de poupée que Monstre#2 recevra en fin de semaine pour son troisième anniversaire! Les couvertures, les draps, les coussins… même les rideaux! J’étais tellement en forme que j’ai même fait des coussins pour le divan du salon!

Puis je me suis réveillée de mon délire fiévreux quand PapaMonstre est revenu d’aller chercher Monstre#2 de la garderie et qu’il m’a convaincu que ce serait une bonne idée que je mange quelque chose. La vérité c’est que je n’ai même pas eu le courage de faire l’effort d’installer la machine à coudre sur mon bureau, j’ai passé la journée sous les couvertures avec une boîte de kleenex à me cacher de Monstre#2 qui me confondait avec une trampoline.

Je dois dire que personne ne peut m’accuser de rayonner de bonheur maternel en ce moment. Entre les nausées (oui, je fais partie des chanceuses qui en ont même passé 12 semaines et pas juste le matin à part ça) et le système immunitaire en congé prolongé je n’ai pas beaucoup de répit.

Le plus amusant, bien entendu, c’est l’absence de solutions efficace pour soulager les symptômes du rhume sans pour autant s’assurer de donner naissance à un bébé mutant. Alors entre le « poupou de nez » (salinex) et les mouchoirs Puffs pour ménager le robinet qui me sert de nez… zéro motivation pour la couture!

Heureusement je commence à aller mieux et, avec un peu de chance, je me lancerai dans la couture ce soir pendant que PapaMonstre achèvera la dernière couche de peinture sur les murs de la maison de poupée et qu’il travaillera sur les derniers meubles qui manquent encore à l’appel.

Hier soir, pendant que je tentais tant bien que mal de dormir, PapaMonstre a terminé d’installer les planchers de la maison et il a donné la dernière couche de peinture sur le toit. Vraiment, nous étions content du résultat une fois que la maison a été assemblée, mais de la voir fraîchement peinte c’est encore mieux!Personnellement, ce qui me fait l’aimer encore plus c’est le fait que nous avons résisté à la tendance « rose Barbie ». Oui, le toit est rose et les bacs en tissus qui serviront de rangement dans sa base le sont aussi, mais les meubles et les décorations ne tombent pas dans le piège « gugusse en plastique cheapette rose pètant ».



Avec ce projet en mode urgence, et avec le rhume qui m’est revenu pour la quatrième fois depuis mars, je n’ai pas beaucoup de temps pour le tricot… et je vais me répéter, mais tricoter des trucs de bébé quand les microbes nous suintent par tous les ports de peau ce n’est vraiment l’idéal. Je préfère que les cadeaux que j’offre aux enfants de mes amies ne soient pas le synonyme de visite à l’urgence avec un poupon qui s’étouffe dans ses sécrétions. Je suis certaine que c’est apprécié!

Pour en revenir à la maison de poupée, le véritable défi sera vraiment de faire des lits et un divan qui n’ait pas l’air complètement affreux. Pour les curieux, voici les tissus qui nous servirons à faire les couvertures et les coussins de la chambre de fille…



… de la chambre de garçon…



… de la chambre de parents…



Et finalement celui qui nous servira à recouvrir le divan du salon et les chaises de la cuisine (un autre défi en soit!).



Il reste que nous n’y avions pas pensé avant, mais l’idée de faire des coussins pour le salon me semble intéressante. Remarquez que pour l’instant il y a plus urgent, et nous aurons toujours la chance d’apporter des améliorations à la bête!

Sur ce, je vous laisse avec cette photo de pluvier qui secoue ses plumes… peut-être que si je secouais les mienne j’aurais plus de motivation!

6/04/2012

Ah ben… le soleil!

Officiellement au mois de juin, officiellement dans le « rush » final de la finition du cadeau de fête de Monstre#2. Ça veut dire que je n’aurai pas le choix d’apprivoiser sous peu ma machine à coudre… Ça serait un peu long de tricoter tous les accessoires textiles!

Consolation, le mal de mer occasionné par le tricot semble diminuer tranquillement et le bonnet de jumeau#2 est presque terminé.


Notre petit bruant des prés traîne encore dans les parages, comme en témoigne la photo ci-dessus. Malheureusement nous n'avons pas beaucoup de temps pour la photographie ces jours-ci... nous sommes en "sprint final" dans la finition du cadeau de fête de Monstre#2 qui aura trois ans en fin de semaine prochaine!

Les derniers éléments qui nous manquaient ont été achetés aujourd'hui; les tuiles de plancher et le rembourage pour les coussins (oreillés, divant et couettes de lit). Tantôt je me lancerai dans l'aventure de la machine à coudre! Ce soir nous installons les planchers et nous allons donner les dernières couches de peinture.

Pour vous donner une idée, voici l’œuvre avant le souper d’hier soir:



et de face...



et aussi le banc sur lequel sera déposée la maison:



Et après quelques heures de travail hier soir:





Il ne reste qu’à fixer les tuiles dans le salon et les chambres… en espérant qu’elles colleront mieux que dans la cuisine. Probable que ce sera un cas de colle industrielle a ajoutée! Nous allons aussi donner une deuxième couche de peinture rose pour que le fini soit plus uniforme, mais PapaMonstre et moi sommes vraiment très contents des résultats à date!

Les meubles sont presque terminés, mais il faudra quand même donner une dernière couche sur les meubles blancs. Monstre#2 devrait aller à la garderie aujourd’hui malgré son petit nez qui coule alors je vais essayer d’avancer le « dossier textile » de la chose, mais ce ne n’est pas gagné d’avance puisque je suis enrhumée… donc le niveau de motivation est abyssal. Puis nous n’avons pas encore fait les structures des lits ce qui veut dire que je n’ai pas les mesures pour faires les couvertures et les coussins…

Au moins ça avance!