3/21/2012

Il fait beau!

L'hiver a toujours le même effet pour moi : la fatigue, la démotivation et l’ennui. Il y a un million de chose à faire, mais zéro envie de se mettre à la tache… du moins pour tout ce qui n’est pas le tricot hahaha!

Mais ces derniers jours ce n’est plus l’hiver et ses paysages gris qui nous attendent lorsque l’on tire les rideaux, c’est le printemps! D’ailleurs, Monstre#1 s’est exclamé que c’était l’été lorsqu’il a vu que la neige était complètement disparue de notre pelouse avant. C’est encore un peu frais, mais très confortable alors les fenêtres sont ouvertes; on change l’air dans la maison!

Comble de bonheur, Monstre#1 a congé aujourd’hui! Nous pourrons donc profiter de ce beau temps pour dépenser son surplus d’énergie… et celui de sa sœur par la même occasion.
C’est certain qu’avec le printemps vient le profond désir d’avoir une maison fraiche et désencombrée… et pour la fraicheur c’est plus simple puisqu’il ne suffit que d’ouvrir les fenêtres, alors que pour l’encombrement…

Aujourd’hui nous amorçons donc notre ménage du printemps… le premier depuis notre déménagement en région, le premier depuis que nous habitons notre maison! Le plus troublant c’est que je suis persuadée que la plus grande partie de nos possessions nous a simplement suivi de notre appartement montréalais et s’est simplement répandu sur une plus grande surface. Bref, vu l’ampleur de la tâche à accomplir (respirez, on est loin des épisodes de Hoarding, burried alive) il faut se fixer des petits objectifs… et celui d’aujourd’hui c’est de faire le tour des garde-robes pour mettre de côté les vêtements trop petits!

Jumelé à quelques brassées de lavage, c’est une activité qui sera sûrement très lucrative en terme de désencombrement!

Côté tricot, j’aurais bien aimé avoir pour vous une photo de mes petites princesses avec un visage, mais finalement la perfectionniste que je suis refuse de se contentée des couleurs qu’elle a pour faire les yeux. En attendant, j’ai quand même entamé un deuxième ensemble de princesses en améliorant quelques petits points… Aurore et Cendrillon manquent encore à l’appel, mais pour l’instant je suis encore plus satisfaite du résultat!


Si les deux versions sont adorables et offriront des heures et des heures de plaisir, la version 2.0 offre l’avantage d’être beaucoup moins lourde grâce à un truc que j’ai trouvé pour être obligée de mettre moins de cheveux. Disons que les princesses de la première version sont beaucoup plus « marionnettes » que « poupées de crayons ». J’ai bien hâte d’avoir terminé Aurore et Cendrillon, puis j’en ferai certainement un troisième ensemble pour offrir en cadeau. Ensuite il faudra réellement que je réfléchisse à des versions supers héros…

Pour en revenir au beau temps, le seul désagrément c’est vraiment d’être incapable de savoir exactement comment habiller les enfants pour jouer dehors…


Mine de rien, c’est qu’il faisait 17 degrés Celsius dehors quand on a pris la photo…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire