3/26/2012

Il est vivant!!!

Oui c'est un peu comme ça que je me sentais ce samedi soir quand j'ai pu remonter pour la premiere fois en 6 ans mon télescope. Je me sentais comme le Doctor Frankenstein devant sa création qui s'écriait: "Il est vivant!!!". Vous ne pouvez pas savoir l'effet que ça fait de se retrouver sous un ciel étoilé avec un instrument d'observation (fonctionnel!)... c'est presque mystique.

Nostalgie et renaissance

C'est que après autant de temps, peu de gens dans mon cercle proche me connaissent vraiment comme l'astronome amateur que j'ai déjà été. En 2012 ça fera 25 ans que j'aurai commencé à m'impliquer et à me passionner pour ce loisir scientifique très intéressant.

Depuis quelques temps ma passion pour l'astronomie a refait surface. Probablement lié au fait que les choses trouvent leur place dans ma vie, presque un an après notre installation en région. J'ai recommencé à consulter les sites d'astronomie et de groupes d'astronomes amateurs et lu avec encore plus d'intérêt le magazine publié par mon ami Pierre: La veillée de Nuit

Puis d'un point de vu plus symbolique j'ai décidé de remonter Dédé, mon premier télescope de fabrication artisanale, un télescope de Newton de 114mm de diamètre sur monture azimutale. Conçu par moi et fabriqué par mon père en 1993, aujourd'hui il exigerait beaucoup trop de travail de restauration pour être à nouveau opérationnel. Il me rappelle les belles années de l'Association des jeunes astronomes amateurs de Montréal, club d'astronomie que j'avais fondé avec mon cousin Luc en 1990. Dédé m'a accompagné lors de plusieurs activités d'animation en astronomie. Le foulard bleu et le chapeau font parti du personnage de Dédé.


Si un jour nos monstres adorés s'intéressaient à l'astronomie je crois que je me ferais un point d'honneur de leur fabriquer un Dédé à eux basé sur le concept de 1993. Je ne crois pas que je leur laisserais faire leur premières armes avec un télescope commercial en plastique.

Observations

Cette soirée de renaissance astronomique dans notre cours va m'avoir permis de reprendre le pouls de mon vieux télescopes de 200mm de diamètre de type Newton sur monture équatoriale. Sa conception remonte à l'été 1997. Une autre collaboration père et fils. D'ailleurs voici une photo prise la même année lors du Concours annuels des fabricants de télescopes d'amateurs (CAFTA) à St-Timothée de Valleyfield. Une autre époque...


Le télescope, qui n'a jamais reçu de surnom contrairement à son ancêtre Dédé, a subi plusieurs modifications depuis ce concept original basé sur le plan tiré du livre Build your own telescope de Richard Berry. Il est par contre toujours très reconnaissable contrairement à son propriétaire. :) Plus important et réjouissant, selon mes premiers tests, il fonctionne toujours aussi bien.

Parallèlement à l'observation visuelle au télescope de la Lune (un fin croissant et la couleur cendrée), des planètes Vénus (quartier), Jupiter (ses satellites et les bandes à la surface) et Mars ainsi que de l'amas d'étoiles des Pléiades et de la Grande Nébuleuse d'Orion, nous avons fait quelques expériences d'astrophotographie avec la Canon Rebel T2i. Voici quelques uns des résultats:

Croissant de Lune et la couleur cendrée


 La Grande Nébuleuse d'Orion (Messier 42)

L'amas d'étoiles ouvert Les Pléiades (Messier 45)

Pour le présent billet, les puristes me pardonneront de ne pas donner plus de détails sur les photos, dans les prochains billets qui parleront d'observation et ou je vous présenterai des photos que nous aurons prises, je vous donnerai les détails habituels(ISO, temps d'exposition, grossissement, etc.) des photos.

Le regard perdu dans les étoiles...

La prochaine fois que vous sortirez la nuit et que vous lèverez les yeux vers le ciel pour regarder les étoiles, pensez à moi car peut-être aurais-je aussi le regard perdu dans les étoiles...

A bientôt!





1 commentaire: