1/12/2012

Souvenirs pour les jours d'été...

lorsqu'il fera 45 degré celsius à l'ombre et qu'on se plaindra de la chaleur de de l'humidité... en ce moment le thermomètre affiche -20, mais moi je pense que ça frise plue le -200000000000 vous voyez le genre? Bref, le genre de température débile qui vous donne envie de vous rouler en boule sous les couvertures et qui vous fait maudire le charmant climat québécois!

Malheureusement, la position boule de couverture est incompatible avec les responsabilités parentales, du moins en acceptant la prémisse que les Monstres ont besoin de nourriture et, pour Monstre#2, d'un occasionnel changement de couche puisque sa motivation propreté s'est un peu estompée depuis la fin de semaine.

Le comble du cauchemar c'est quand même de discuter avec une charmante employée de David's tea qui te laisse savoir que maintenant ça peut prendre deux jours avant que ta commande soit envoyée. Comment ça deux jours??? Je vais faire quoi moi sans mon thé!? Avant que vous ne montiez tous au champ de bataille, sachez que je peux quand même subsister avec les quelques 18 variétés qui me sont disponibles à la maison… c’est juste que j’avais VRAIMENT hâte de goûter à la croustade fraise-rhubarbe et au Oolongue vie sélectionné par PapaMonstre. Je souffre… sérieusement! Ok, ça serait peut-être plus convaincant sans la tasse de Chai citrouillé à la main...


Outre mon malheur d’impatience, les choses vont bon train et la peluche « Janvier 2012 » est presque terminée… avec un peu de chance, ce soir elle ne sera plus unijambiste!


Le prochain projet devrait aussi être relativement rapide, mais je n’en dis pas plus au cas où mon plan ne pourrait pas être mené à bien! Un indice quand même… ce fameux mini projet mystère se déclinera dans ce fil à tricoter :


Pendant que j’écris ces lignes, et que je prends des photos de qualité passable, Monstre#2 se pratique à faire ses plus belles grimaces de monstre… Souvent je trouve qu’elle bouge tellement vite que c’est presque possible de voir la traînée derrière elle, un peu comme lorsqu’on prend une photo et que le sujet se déplace au moment d’appuyer sur le bouton. C’est la vitesse grand V, dire que hier encore elle apprenait à peine à marcher!

Dans des moments comme ça, même si j’ai hâte de trouver un emploi et de tisser des liens dans mon nouveau milieu, je me considère quand même très chanceuse de pouvoir passer autant de temps avec mon petit monstre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire