1/19/2012

Finalement, la balle de laine de Monstre#2 se transforme tranquillement en couverture pour poupée… soit la seule catégorie de couverture que j’ai assez de patience pour achever!


Quand même, PapaMonstre a pour mission de me rapporter une seconde balle de laine de la même sorte pour que la couverture soit assez grande pour permettre à Monstre#2 d’emmailloté une poupée sans trop de misère… Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas une aussi mauvaise mère que je le laisse entendre!

Également sur les aiguilles, les rabats cache-oreilles que je vais ajouter à la tuque de Monstre#2. J’aurais pu faire compliqué, mais de simples petits carrés double épaisseurs feront très bien l’affaire. La tuque lui cache bien les oreilles, mais en jouant elle remonte un peu alors les rabats permettront d’être sur et certains que les petites oreilles (et en même temps, les joues) seront bien au chaud!

Ceci-dit, si je suis assez fière de la tuque, je suis encore plus satisfaite du cache-cou! Pourtant, il est très simple puisque ce n’est qu’un tube de 80 mailles tricoté en 2x2 (2 endroits, 2 envers… répété jusqu’à plus soif). Ce qui me fait l’apprécié autant c’est que je n’ai pas eu besoin de le recommencer quatre fois pour être certaine qu’il puisse être enfilé par Monstre#2. Voyez-vous, lorsque l’on ferme son tricot la bordure finale est moins élastique que l’initiale… la première fois que j’ai fait un cache-cou je me suis donc retrouvée avec un tube dans lequel Monstre#2 n’arrivait pas à passer complètement la tête. Pratique.

Pour éviter de reproduire la situation très frustrante, j’ai pensé à simplement doubler mes mailles lors du dernier rond avant de fermer mon ouvrage. Le résultat est parfait, c’est donc un truc que je conserverai pour le futur!


Ce que j'aime autant c'est qu'il couvre un peu les épaules, ce qui devrait empêcher encore plus l'air de s'infiltré! Il faut dire que le petit pas de danse à la Elvis effectué par Monstre#2 au moment de prendre la photo le met encore plus en valeur hahaha!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire