1/03/2012

Bienvenue en 2012!

Peut-être aurais-je le temps de faire un billet sur les traditionnelles résolutions annuelles, mais pour l’instant je vais devoir faire plus rapide… Monstres demandant obligent.

J’ai perdu mon défi tricot d’urgence à faire dans l’auto pendant les cinq heures de route qui nous séparaient de notre destination des Fêtes (aka Sorel/Montréal). Heureusement, même si nous aurions adoré les voir, les receveurs de ce fameux tricot d’urgence avait dû quitter avant notre arrivée… ce qui veut dire que j’ai encore quelques jours pour terminer le fameux tricot auquel il manque une dernière manche.


J’ai quand même eu la chance de trouver une livreuse pour les tricots qui étaient terminés et j’ai bien hâte d’avoir des nouvelles lorsqu’ils auront été remis à leur destinataire! J’ai aussi reçu un magnifique pendentif en échange de la tuque de transformers faite pour la cousine de PapaMonstre:


ainsi qu’une magnifique breloque surprise que j’adore et qui orne fièrement mon nouveau sac à main :


Il me reste à espérer que Monstre#2 ne tentera pas de réquisitionner mon superbe collier pour son bénéfice personnel, elle qui est tellement « fifille » à bijoux! On ne parlera même pas de son amour inconditionnel des robes à froufrous… the more, the better. D’ailleurs, les superbes petits ensembles offerts par GrandMamanMonstre de Sorel-Tracy se seront fait damer le pion par la robe à crinoline offertes par les MatantesMonstres ;). En effet, à peine la robe était-elle sortie du papier cadeau que Monstre#2 était nue dans le salon en train d’essayer de l’enfiler. Si ça ce n’est pas une belle confirmation que la robe était dans ses goûts, je ne sais pas ce que ça prend!

Parenthèse parentale, je ne crois pas que ma fille sera médecin… à voir comment elle affectionne la mode je crois que nous avons une petite designer entre les mains. D’ailleurs, en ce moment elle se confectionne une robe à l’aide de couverture et de paréo… et ça c’est sans parler de ce qu’elle invente pour vêtir ses poupées. L’avenir nous réserve peut-être des surprises, mais je doute fort que ma fille ne soit un garçon manqué!

Sur une note moins joyeuse, il semblerait que nous ayons perdu l’un de nos résidents félin… mon beau Pirate n’est pas au rendez-vous depuis hier soir, laissant la petite blanche seule fidèle au poste. J’espère qu’il va se montrer au courant de la journée, mais l’espoir est mince. Ce sont nos deux pensionnaires quasi permanent, il ne quitte l’abri que pour aller faire leurs besoins et chasser un peu… le reste du temps ils se blottissent l’un contre l’autre pour se tenir au chaud, mais maintenant notre Petite Blanche est seule.

Difficile de ne pas s’attacher à ces petites bêtes, mais il est impossible de tous les adopter, malheureusement. Nous savions pourtant que les mois d’hiver seraient plus difficile et qu’il était presque certain que nous allions perdre certains de nos amis félins… mais notre beau Pirate? Et qu’est-ce qu’il va arriver à notre Petite Blanche maintenant qu’elle est seule au poste et qu’elle n’a pas de compagnie pour l’aider à se garder au chaud? Par chance, les Monstres n’ont pas réalisé encore la perte de Pirate ni les implications pour leur Petite Blanche…

Sur une note plus joyeuse, GrandMamanMonstre de Sorel-Tracy nous a offert de superbes cousins de divan pour Noël… fait mains en plus! Elle ne s’attendait probablement pas, par contre, à ce qu’ils soient réquisitionnés comme lit de poupée ;).


Un autre superbe cadeau, le recueil de ses recettes, recettes qui ont marqué la jeunesse de PapaMonstre et qui pourront maintenant marquer celle de Monstre#1 et Monstre#2. Je crois aussi pouvoir dire que mon beurre de pomme à l’érable est grandement apprécié puisqu’il a trouvé sa place dans ce fameux recueil! Bref, un bel ouvrage qui me permettra surement de mettre en valeur les épices que GrandMamanMonstre m’a offert!

Bref, nous avons eu la chance de passer de bons moments avec nos familles, malgré le fait que notre visite en ville aura due être écourtée. Malgré la déception certaine que cela nous a occasionné, lorsque nous avons passé le pas de la porte pour constater que les ChatsMonstres avaient laisser des marques sans équivoque de leur insatisfaction à l’idée que leurs employés aient osé déserter momentanément leurs postes, il n’y avait pas de doute que nous aurions été devant un hécatombe complet si nous avions été absent plus longtemps!

Sur ce je me dois de vous quitter, si l’urgence du tricot mentionné plus haut est minimale, une certaine GrandMamanMonstre a eu la brillante idée de venir au monde à la fin janvier et j’ai 593 mètres de fil à tricoter qui portent son nom… en vingt jours, ça devrait pouvoir se faire... j'espère!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire