10/14/2011

C'est arrivé comment ça!?

La semaine passée on aurait pu jurer que c'était encore l'été, mais c'est loin d'être encore le cas! Ce qui devait donc arrivé, arriva... il faut penser aux cadeaux de Noël! Et pour compliquer la chose, PapaMonstre, Monstre#1 et moi avons également nos anniversaires dans les semaines qui viennent.

Ce n'est pas toujours drôle à admettre, mais les cadeaux seront moins nombreux cette année. D'abord parce que les sous manquent, il ne faut pas se le cacher le fait que je n'ai pas encore trouvé d'emploi ronge copieusement le contenu de nos comptes bancaires, mais ce n'est pas la seule raison.

Voyez-vous, nous sommes envahis par les cossins et bébelles diverses. Non seulement les chambres de Monstre#1 et #2 sont-elles remplies à pleine capacité (je vous jure, il faut accrocher les peluches sur le MUR pour pouvoir se déplacer dans ces pièces de la maison!), mais le salon est également enseveli sous les jouets. Tout cela sans compter que nous avons aménagé une superbe salle de jeux ET une salle de bricolage (oui oui, deux pièces distinctes) au sous-sol et qu'elles aussi débordent.

C'est presque honteux de posséder autant de chose... Je crois qu'il me faudrait une souffleuse pour venir à bout du ramassage quotidien! Tout ça pour dire que nous essayons, PapaMonstre et moi, de réduire l'entrée de choses/jouets/cochonneries dans notre demeure. Les Monstres, pour leur part, se font un point d'honneur de combattre tous nos beaux efforts de consommation avertie... ils trouvent ça vraiment ordinaire de ne pas recevoir encore plus de petites surprises.

J'espère qu'ils apprendront rapidement a apprécié les petites choses comme le privilège de faire un bricolage en solo avec PapaMonstre ou moi, ou de cuisiner des biscuits ou une autre gâterie du genre... qu'ils comprendront que la lecture d'un livre ensemble ou de se coller devant un bon film sont des privilèges à savourer. J'espère que ces "nouvelles" récompenses réussiront à leur faire oublier un peu le besoin compulsif d'amasser le plus de vidanges du dollorama possible...

Ce sera certainement ardus parce qu'ils ne prennent pas ça des voisins... PapaMonstre et moi-même avons beaucoup de difficulté à nous en tenir à une liste lorsque nous magasinons. C'est comme si, soudainement, nous avions tous ces besoins (critiques, vitaux,insoutenables...) à combler... mais nous essayons très fort de donner l'exemple!

Là où je sais que j'échoue lamentablement c'est dans l'achat de fil à tricoter. Je sais que j'ai surement de quoi habiller un petit village au complet, mais si je tombe sur une nouvelle couleur ou une laine de fantaisie pas trop cher je ne sais pas me contenir. Il me la faut, j'en rêve, j'en souffre... je vous jure que c'est vraiment intense, j'ai presque l'impression que c'est ce qu'on peut ressentir quand on est en manque de sa dose de drogue, c'est pas peu dire. Mais j'ai une si bonne escuse... je n'achète que de la laine en vrac (les fins de moulins... une bénédiction pour les adeptes du tricot qui ont peu de moyen!) et ce que je tricote est utile aux Monstres!

Toujours dans le but de justifier mon besoin insurmontable d'acheter toujours plus de fil à tricoter, puisque j'achète en vrac le choix de couleur varie de semaine en semaine et de magasin en magasin! Lorsque je tombe sur LE fil adorable pour faire un chandail bien chaud (et multicolore) pour Monstre#2, ce n'est pas certain qu'il sera là la semaine suivante...


Lorsque je tombe sur un fil qui tombe EXACTEMENT dans les goûts de GrandMamanMonstre, idem! Je n'ai donc pas le choix d'acheter et de stocker, en attendant le moment où les aiguilles arriveront au projet qui nécessitera ce merveilleux fil à tricoter.


Le problème c'est que malgré mon argumentaire sans failles (AUCUNES FAILLES BON!), j'arrive rarement à ce fameux projet parfait et le fil à tricoter s'accumule honteusement dans le garde-robe de cèdre (bon, au moins les manteaux d'hiver sont maintenant requis... ça me fait plus de place). Mais aujourd'hui j'y suis! Oui, j'ai sorti de ma réserve un sac de laine que j'ai acheté l'an dernier et qui n'avait pas encore été utilisé (ni même prévu pour quoique ce soit).

Cette laine me servira à faire un chandail pour Monstre#1, un chandail à sa taille cette fois-ci. D'ailleurs, les mailles sont montées et je compte bien avancer rapidement! Malheureusement, je ne suis pas assez optimiste pour croire que j'avancerai assez rapidement pour qu'il le porte pour la photo de classe mardi ;). J'aurais été vraiment fière de vous montrer un chandail tricoté jusqu'aux aisselles en seulement quelques heures, mais bon même moi j'ai mes limites de rapidité de tricot. Oui, ce sont bien des trombones que vous voyez insérés entre mes mailles... il se trouve que ce sont d'excellent marque maille et que la boîte de 120 est 1$ contre 10 marque maille pour 3$... je fais ma part pour l'équilibre du budget familial!


De plus, comme Noël approche à grand pas, les tricots de Noël doivent être commencés... c'est juste que je suis beaucoup moins enthousiaste pour la plupart de ces projets, c'est-à-dire des linges à vaisselle/sous plats pour la gardienne, pour la prof, pour le service de garde... des pantoufles pour le 3 quart de la population de la province (je vous jure, je suis pas certaine que je vais y arriver... motivation = -8000)... Tout ça dans la merveilleuse laine de Noëil que j'ai acheter l'an dernier (4lbs de fil à tricoter de Noël... j'étais motivée à l'époque!).


Au moins je peux me dire que si je trouve la motivation pour ces projets un peu ennuyeux, je pourrai avoir la satisfaction de me dire que si les objets résultants sont utilisés ce sera grandement apprécié! Puis si je n’y arrive pas, vous serez plusieurs à comprendre qu’encore une fois j’ai commencé mon tricot des Fêtes beaucoup trop tard!

Il y aura toujours l’an prochain hein ;).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire